unine08a10m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine08a10m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
parcours pour devenir musicien
Date d'enregistrement:
21/04/2008
Durée d'enregistrement:
00:24:49
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine08-aca, unine08-acb
Âge:
inconnu, inconnu
Sexe:
M, F
Profession:
enseignant, inconnu
Niveau d'études:
études supérieures, inconnu
Lieu de naissance:
inconnu, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine08a10m.html
Texte:
donc j' aurais bien voulu que tu m' expliques un petit peu ton ton parcours de de vie par rapport à ton métier ce qui t' a plu ce qui t' a déplu euh enfin expliquer un petit peu comment tu en est arrivé jusqu' à par rapport à ton métier comment est-ce que tu en es arrivé ici par rapport à mon métier quoi d' accord alors en fait euh c' est c' est parti très tôt j' avais envie dès de de devenir musicien je sais pas pourquoi euh j' aimais j' aimais bien euh j' ai toujours aimé la musique ça c' est sûr et puis euh voilà mais bon euh euh mes parents étaient pas vraiment décidés à ce que je fasse de la musique alors euh ils m' ont ils m' ont plutôt poussé à faire euh l' apprentissage euh ce que j' ai fait j' ai fait plutôt un j' ai fait d' ailleurs un apprentissage assez dans un domaine technique parce que j' avais euh là encore des petits projets de peut-être devenir pilote de ligne mais ça c' est ça c' est vite euh estompé mais enfin bref j' ai fait j' ai fait mon apprentissage euh en mécanique électronique et puis euh avec toujours dans l' idée que plus tard ben je je ferais de la musique donc à ce moment-là je je jouais déjà euh euh euh de la batterie donc euh dans un groupe de jazz euh et puis euh mais j' étais j' avais f amorce j' étais autodidacte quoi j' avais appris comme ça sur le tas et euh il y avait d' ailleurs un un dans ce groupe-là il y avait un un noir euh un noir américain qui qui avait épousé une suissesse et euh ce ce chanteur euh il il chantait il jouait du trombone il jouait de la batterie et caetera euh a m' avait montré deux trois petits trucs justement que j' étais tout content de pouvoir euh euh travailler quoi et à part ça j' avais pas de cours quoi et puis j' ai alors après j' ai continué donc de faire euh l' école des métiers à et puis quand euh j' ai fini euh j' a malheureusement pas réussi toutes les branches que je devais je devais aurais dû refaire au bout de six mois un examen mais là j' ai dit vraiment maintenant j' ai fait mon truc euh au revoir tout le monde et puis je su amorce je j' ai ramené tous mes bouquins à l' école euh ce qui a fait beaucoup sourire mes professeurs et puis j' ai vraiment j' ai dit non non moi je continue plus ça euh ça m' intéresse pas je veux faire la musique et puis alors j' ai euh j' ai euh fait des petits boulots comme ça droite à gauche quand même avec euh les les connaissances que j' avais en électronique et en mécanique et puis euh euh mh j' ai mh voilà ben je me suis inscrit euh d' abord au conservatoire de de et puis vu mon âge avancé euh ils hésitaient à me prendre parce que il y avait pas beaucoup de place enfin c' était assez difficile puis j' ai téléphoné au conservatoire de enfin l' é- amorce à la de puis là euh ils étaient d' accord de me prendre avec un petit examen d' entrée et puis euh voilà alors c' est comme ça que j' ai euh au bout de de quelques années j' ai réussi avec un grâce à mon examen à entrer dans cette école et puis j' ai commencé à travailler avec un professeur américain euh qui était très sympa et puis qui m' a appris euh qui m' a appris euh à à les bases de du jazz ça va comme je ouais très très bien et puis euh alors euh j' ai après j' ai j' ai j' ai j' ai bah j' ai passé quelques années avec lui et entre autres il y avait des cours de des cours d' harmonie des cours de de rythmique et caetera et puis euh moi j' avais envie de faire une école professionnelle parce que là j' étais dans le dans l' école euh de musique comme ils appelaient ça et puis je voulais faire professionnel alors j' ai demandé à passer un examen pour aller plus haut et puis là ils m' ont dit comment vous êtes pas encore en classe professionnelle euh ils avaient loupé un truc là enfin bref ils m' ont fait passer un examen et puis ça s- amorce est bien passé alors du coup ils m' ont mis en classe professionnelle avec un autre prof qui était un très bon musicien mais malheureusement un mauvais pédagogue et puis euh euh c' était dur parce que d' un coup je je m- amorce moi je m' attendais à faire des trucs je ouais je dis je vais vraiment toucher au métier tout ça puis au fait je suis reparti à zéro avec la technique je enfin des choses que je qui m' ont qui m' ont effectivement beaucoup apporté après mais sur le moment c' était dur quoi et puis euh alors euh j' ai suivi quelques temps l' école chez lui puis entre temps j' étais j' ai connu euh euh qui était à et puis bon voilà je je suis venu sur et puis euh là j' ai rencontré plein de musiciens euh et puis heu j' ai connu j' ai connu qui était euh qui donnait des des cours de batterie c' est un batteur donc et puis euh et euh sa façon de jouer me plaisait beaucoup il était c' était un gars qui était très minutieux il avait une approche très calculée de de son instrument et tout ça ça me plaisait bien et puis je lui pose la question je lui dis est-ce que tu donnerais pas des cours en privé il me dit ouais ouais pas de problème euh alors du coup ben alors j' ai donné mon congé à la à où je m' entendais plus avec le le prof et puis je suis arrivé à et là euh j' ai fait j' ai fait pendant bien quelques années euh euh des cours euh je prenais une heure de cours par semaine et puis euh on discutait encore bien deux trois heures après autour d' une bière euh c' était assez sympa il y avait il y avait un rapport entre nous qui était qui était très chouette on parlait bon bien sûr surtout musique mais euh on parlait un petit peu de tout quoi et euh de fil en aiguille euh m amorce euh avait fondé avait fait euh des classes de jazz au conservatoire de et euh il avait fait venir petit à petit il avait dit toujours dit que c' était son cheval de Troie lui était rentré en premier avec le piano puis après il avait il avait le il avait réussi à intégrer la basse après euh la batterie et puis la batterie avait toujours de plus en plus de succès donc c' était qui enseignait la batterie avait toujours de plus en plus de succès et euh ils manquaient de ils avaient ils avaient des listes d' attente et euh m' a demandé si euh si j' étais d' accord de d' enseigner et puis bon moi j' avais déjà fait quelques tentatives euh parce que j' avais vraiment envie donc de de d' en faire ma profession euh j' avais déjà essayé de donner quelques cours et puis c' était laborieux parce que euh il faut euh il faut trouver un local après il faut euh il faut amener son instrument sur place après il euh il fallait bon donner des cours à des élèves qui venaient pas tout le temps puis quand ils viennent pas ils veulent pas payer enfin et puis après il fallait courir a- amorce rappeler les parents x fois pour se faire payer c' était vraiment un truc euh ça me plaisait pas du tout quoi et puis euh quand m' a dit euh tu veux ça te tenter- amorce tenterait pas d' enseigner au conservatoire de je dis ah non euh l' enseignement euh enfin c' était ce qui accompagnait ça ça ça ça ça me débequetait quoi j' avais pas envie de faire ça quoi et puis euh il me dit écoute euh le directeur serait prêt à à faire l' essai alors tu tu as tu as trois mois d' essai tu tu viens et puis tu verras bien si ça te plaît ou pas quoi et puis euh bon voilà j' ai j' ai commencé à à avec un ou deux élèves ou enfin même plus je crois j' en avais quatre ou cinq et euh ben ça fait vingt-cinq ans maintenant que j' enseigne donc voilà c' est ça m' a finalement ça m' a plu quoi et pendant que euh les premiers temps le directeur m' avait dit bon alors euh on est d' accord hein je vous avez pas encore un un papier mais alors vous vous dépêchez de faire votre papier comme ça on je peux je peux vous engager la conscience tranquille enfin surtout vis-à-vis de du département de l' instruction publique alors euh voilà je j' avais déjà commencé à faire euh euh un petit peu de compositions d' arrangements enfin tout ce toute le tout le côté théorique de de ce que le métier exige quoi et puis euh alors j' ai mis les bouchées doubles malheureusement j' ai un petit peu mis de côté les les groupes euh que j' avais à l' époque pour pouvoir me consacrer plus à à tout ce qui était piano écriture euh théorie et puis ça je regrette un petit peu parce que j' ai un p- amorce avec ça j' ai un peu perdu la pratique et puis j' ai surtout perdu euh contact avec des musiciens que j' aimais bien et puis c' est sûr que quand euh on est plus pendant quelques temps dans un groupe eh bien on vous remplace est normal et puis après ben on comme c' est le groupe fonctionne on pense pas venir vous redemander tu reviendrais pas enfin bref là je me suis retrouvé un petit peu seul euh une fois que j' avais fini mon papier mais ça c' était le seul regret autrement euh j' ai a j' ai découvert alors plein de choses surtout grâce euh avec euh grâce à j' ai découvert plein de de de de facettes de la musique que je connaissais pas ou peu ou bien qui m- amorce me semblait pas m' être euh euh ouvert à moi quoi euh je je dis bon je suis batteur je m' occupe de la rythmique euh et caetera mais tout d' un coup euh bon le piano j' avais commencé c' était laborieux quoi enfin je je me débrouille mais voilà je je suis pas un grand pianiste et mais euh par contre la la composition d' arrangement c' est quelque chose que je que je connaissais pas et puis qui m' a qui m' a vraiment plu parce que j' ai pu faire deux trois essais et puis tout d' un coup euh quand j' entendais comme ça sonnait et puis que je voyais le le sourire de qui me dit ouais ça sonne bien ça c' est ou bien dans des cours de théorie euh quand il disait alors on va reprendre euh l' exemple de parce est c' est c' est intéressant de c' est vrai je disais bon ça veut dire qu' y a quand même quelque chose quoi parce qu' au début on sait pas trop on dit euh on va tâtons et puis euh et puis là il y a il y a il semblait qu' il y avait quelque chose qui se passait puis que et puis ça m' intéressait toujours plus quoi toujours de plus en plus et alors euh j' ai comment dans le le travail qu' on faisait on faisait énormément de de travail d' analyse donc on prenait euh des standards qui étaient joués par des grands musiciens on les écoutait et puis après euh sur la base de de de petits bouts de partitions qu' on avait des fois on essayait de ref- amorce de de reformer un petit peu le tout le le développement du morceau c' est-à-dire euh les avec les les cadences des accords la on va dire la hiérarchie des accords et caetera et puis après les les tensions les dénouements et caetera et puis de voir un peu comment ça se construisait et puis comment certains osaient tout d' un coup transgresser certaines lois pour donner quelque chose de de particulier quoi et euh et puis là en plus euh j' avais aussi un autre professeur qui s' appelait aussi mais c' était un contrebassiste euh qui a qui a joué beaucoup dans les années euh qu' est-ce qu' on va dire ouais entre soi- amorce dans les années septante quatre-vingts ouais euh dans les studios euh parisiens on retrouve d' ailleurs sur des des disques de chanteurs français de l' époque on retrouve souvent son nom euh c' était un grand musicien et puis euh alors c' était lui qui donnait des cours de théorie disons euh et puis de de forme de de formation de l' oreille c' est-à-dire heu l' écoute et caetera et mh et lui nous a beaucoup ouvert à toutes ces choses à parce qu' il était pas fermé il y avait pas que la musique de jazz euh de une certaine époque il était ouvert à toutes les formes de jazz et le les autres musiques de populaires euh le rock euh et caetera quoi la musique de variété caetera qui au qui a aussi des choses intéressantes même si des fois ils utilisent euh des choses restreintes pour des raisons de d' efficacité mais autrement euh il y a quand même des g- amorce des gens qui ont fait des belles choses quoi alors euh il nous rendait attentifs à tous ces trucs il nous disait mais écoutez voir euh dans Pink Floyd tel passage là vous allez remarquer vous-même toutes les les cadences ça c' est int- amorce vachement intéressant et caetera et du coup ben ça me ça me passionnait encore plus parce que c' était quelqu' un qui nous parlait avec des choses qu' on qu' on comprenait quoi et puis après alors on allait voir tout d' un coup ce que faisaient des gens comme Miles Davis ou euh euh Wayne Shorter enfin de gens qui ont qui ont vraiment euh été plus loin encore dans dans dans l' approche de de la musique euh entre entre la musique euh euh classique et contemporaine et puis qui ils ont repris des choses qui les intéressaient pour les les les faire à leur façon quoi et ça c' était vraiment un domaine que je connaissais pas et qui m' a beaucoup passionné alors euh j' ai donc j' ai réussi à à passer mes examens à obtenir mon diplôme et euh quand j' ai fini ben je me suis dit ben voilà maintenant j' avais dù écrire quelques pièces pour mon examen je me suis dit on je vais pas les mettre au placard je vais je vais profiter de les utiliser je vais je vais faire un groupe j' ai formé mon propre groupe parce qu' il y avait plus personne qui me demandait pour jouer alors j' ai dit je vais faire mon propre groupe et là je suis parti avec des j' ai repr amorce fait des reprises de certains euh musiciens que j' aimais bien et puis euh et puis le j' ai composé quelques euh quelques autres euh pièces avec plus ou moins de réussite il y avait des choses que quand j' écoute maintenant je me dit houlala j' étais un peu gonflé de partir avec des trucs comme ça mais voilà c' est ça fait partie de l' apprentissage je pense et puis euh j' ai rassemblé autour de moi plein de musiciens que j' aimais bien et puis j' avais un orchestre euh il y avait quoi sept musiciens je crois au départ et euh j' ai dû apprendre un peu sur le tas être euh chef d' orchestre parce que euh euh même si c' est un petit orchestre et puis que c' était des copains euh c' est c' est pas facile de de gérer c' est-à-dire qu' il faut il y a toujours quand même euh il il faut garder cette euh cette notion de chef quand même même si je l' aime pas tellement et même si j' aurais voulu que les choses se passent comme ça mais simplement pour des questions de de timing que tout d' un coup il faut euh commencer la répétition à une certaine heure parce après il y a des gens qui doivent prendre des trains et caetera donc il faut juste un petit peu de discipline puis il faut qu' il y en ait un qui tout d' un coup qui dit eh hop là on y va on prend tel morceau et caetera puis au début je savais pas je je je j' y allais un petit peu comme je sentais les trucs et puis euh je disais qu' est-ce que vous pensez caetera et puis et puis une fois il y en a un qui m' a dit mais pas un des musiciens mais un autre musicien qui m' a dit mais tu dois être beaucoup plus euh directif quand tu quand tu fais des des répétitions dis les choses euh prévois l' avance euh tes morceaux et caetera enfin ça c' est même encore euh donc euh mon fils qui fait aussi de la musique et puis qui a qui a suivi une école encore plus poussée que moi et puis qu m' a d- amorce puisqu' il a joué dans un groupe où je jouais qui m' a dit une fois mais euh il m' a dit justement mais prévois tes répétitions à l' avance prévois l' ordre des morceaux prévois les passages que tu veux faire et caetera parce qu' on on m' a dit on perd un temps puis nous on est là on attend alors du coup forcément quand on attend on discute enfin voilà bref c' est tout des choses que j' ai dû apprendre à apprendre à écrire correctement des partitions même si j' avais déjà appris à le faire mais euh il y a des choses disons des fois pratiques que que on n' avait pas tout on avait pas vu dans l' enseignement euh et d' un coup je me suis retrouvé confronté à des choses incroyables où tout d' un coup on passait vingt minutes à rechercher pourquoi est-ce que tout d' un coup on était plus ensemble euh sur les partitions mais il y avait une petite erreur à quelque part mais comme j' avais écrit de façon un petit peu on va dire amateur eh ben on s' y retrouvait plus enfin voilà j' ai j' ai dû apprendre un petit peu tout ça et puis euh alors quand on a commencé a on a fait notre premier concert alors euh là c' était c' était beaucoup d' émotions parce que tout d' un coup euh c' était un truc que j' avais un peu donc m amorce mené à bout de bras comme ça et puis euh tout d' un coup là il y avait un résultat euh heureusement parce que euh les musiciens s' étaient s' étaient donnés quand même beaucoup de peine aussi pour que ce ça ait ça réussisse disons euh même si ça s' est pas toujours passé par la suite mais là cette fois-là là en tout cas dans le premier concert tout le monde avait tiré à la même corde et puis euh avait disons euh fait fi de de tous ces petits problèmes que j' avais moi en tant que chef d' orchestre que je maîtrisais pas tout je j' avais pas non plus toujours l' oreille pour je sentais que ça sonnait pas bien mais je pouvais pas dire d' où ça venait et caetera mais là chacun a un petit peu mis du sien pour essayer de trouver la meilleure formule et puis on a fait un concert je crois qui était qui qui était un d' un qui était émouvant on va dire parce il y avait il y avait c' est il y avait une fraîcheur il y avait une envie de de faire quelque chose de bien il y avait un cadre qui était absolument fantastique puisque c' était euh la la la salle de qui actuelle mais qui était qu' on ou qu' on ouvrait pour la première fois il devait y avoir il y avait une spectacle qui se pré- amorce qui se préparait pour euh la l' automne ou même la fin euh au début de l' été je me rappelle plus exactement mais ils nous a ils nous avaient demandé enfin c' était qui m' avait proposé parce qu' il voyait que je travaillais avec un groupe de faire un concert euh avant avant ce spectacle donc on a on a vraiment euh essuyé les plâtres de ce théâtre quoi et puis euh donc qui est tout en bois avec une acoustique absolument fantastique donc le le truc était magique parce qu' il y avait ces décors qui étaient en de en construction euh il y avait un plateau de scène qui était immense qui était on n' avait pas l' habitude et puis cette salle qui sentait encore vraiment le les travaux enfin la rénovation et tout ça c' était c' était magique et puis tous tous les gens qui est tous les gens qui les sympathisants de qui euh qui étaient tout contents d' avoir cet endroit euh pour faire quelque chose euh étaient venus par- amorce parce qu' ils c' était un évènement quoi plus tous les amis euh qui étaient venus pour euh nos amis musiciens qui étaient venus donc il y avait vraiment la salle était pleine et puis il y avait vraiment tous les éléments étaient rassemblés pour que ce soit un truc qui réussisse les gens étaient venus positifs nous on était ch- amorce gonflés à bloc et puis euh on faisait une musique qui était qui était très en plus qui était très festive il y avait beaucoup de de ouais de joie c' était on pouvait danser caetera enfin c' était gai alors euh euh voilà on a on a on a fait ce concert et puis c' était c' était vraiment euh ouais moi je je je garde un souvenir euh euh incroyable de cette journée-là c' était vraiment très émouvant quoi euh j' ai deux trois spectacles comme ça dans ma vie euh qui étaient ça c' en était un qui était vraiment important puis si j' avais aussi besoin euh de faire un petit peu on va dire euh mon entrée euh dans le domaine professionnel parce que j' avais euh ce papier de de ce diplôme d' enseignement qui me permettait d' enseigner donc au conservatoire de et dans d' un autre côté ben c' est c' était un petit peu même si je jouais déjà dans pas mal de groupes euh à disons avant de faire mon diplôme et c' était quand même une entrée on va dire un peu officielle dans le domaine professionnel alors j' étais content d' avoir un petit peu réussi ça et puis euh euh voilà j' étais assez fier de euh de mon truc alors après c' est sûr que euh il y avait plein de choses à revoir et puis euh il y a des il y a des choses que j' ai pas tout de suite su bien corriger enfin bref ça c' est c' est c' est c' est une partie de de la vie quoi et puis alors je à côté de ça ben je je j' ai fait l' enseigne donc j' ai continué à enseigner au conservatoire et puis euh ben là aussi j' ai dû un petit peu apprendre euh sur le tas on avait pour avoir un diplôme on j' ai dû donc euh jouer un deuxième instrument j' ai dû faire les branches théoriques qui ét- amorce qui concernaient beaucoup la musique donc la la théorie euh euh un peu d' histoire de la musique par le par la force des choses parce que quand on qu' on faisait ces écoutes de de musique on parlait aussi de l' époque et puis on on on là on faisait des comparatifs avec les le le début le tout début du jazz avec ce qui se fait actuellement et caetera donc euh on a forcément fait un petit peu d' histoire euh de du jazz mais en en pédagogie on n' a rien fait maintenant c' est des choses qui qui seraient qui seraient plus permis euh plus permises mais là à euh à l' époque euh j' avais pu parce qu' il parce qu' en plus ça pressait un peu ce papier je crois ils étaient ils voulaient vite euh ils voulaient vite euh faire ça donc euh j' ai eu droit un petit peu à une faveur là donc mais alors par contre euh euh ouais en pédagogie ben j' y connaissais rien quoi donc j' ai dû un petit peu bon j' avais quand même enseigné puisque j' avais fait des ensei amorce de l' enseignement privé euh bien quatre cinq ans avant quand même mais et puis moi moi-même j' avais suivi des écoles donc euh je voyais un petit peu comment ça se passait mais alors ben j' ai dû me former puis euh alors j' ai j' ai au début c' est vrai que j' ai eu des des enfants qui venaient euh je m' en rappelle toujours d' un jeune qui est venu en culotte courte avec son papa qui lui donnait la main il avait peut-être ouais il avait dix ans je crois quand il est venu et puis euh il a été jusqu' au bout avec moi et puis maintenant il a il a des petits-enfants puis il me fait bonjour quand je passe euh au bord de la route ça me fait tout drôle quoi alors euh ça veut dire qu' il y a quand même du temps qui a passé hein mais euh ben voilà ben avec lui ben j' ai j' ai dû partir vraiment à zéro il savait pas tenir ses baguettes il avait pas de batterie je crois même à la maison et caetera donc j' ai on j' ai dû essayer de de donner des bases et caetera puis au fil des années ben il y a des choses que je me suis rendu compte qui étaient euh au début je voulais trop j' incitais trop sur euh sur les notes tout de suite et caetera et puis je me suis rendu compte qu' un un enfant il a il a envie de jouer il a envie de d' avoir un rapport direct avec la musique quoi donc euh de faire de l' accompagnement alors euh bon maintenant avec les les plus jeunes ben euh après déjà deux lessons moi je mets au piano donc je fais mes mes peu de choses que je connais mais des des petites bases simples et puis lui ça lui permet de jouer aussi et puis comme ça ben il entre tout de suite dans dans ce que la batterie représente quoi alors du coup je les sens aussi beaucoup plus motivés que des fois au début c' était dur il y avait euh la première année c' était l' année de lecture de d' exercice euh d' échauffement et caetera qui était un peu laborieux pour eux quoi alors mais voilà puis petit à petit ben j' ai j' ai suivi des master classes aussi puis j' ai été voir des des des batteurs qui ont plus d' expérience que moi et puis euh ou plus de de notoriété puis j' ai pu discuter avec euh j' ai j' ai pu aussi suivre des cours d' un d' un co- amorce d' un ami qui est qui avait été à à la grande école à aux États-Unis et puis qui a qui qui est revenu avec une une une pile de dossiers de choses qu' il m' a qu' il m' a transmis et puis euh tout au long en me les faisant travailler moi donc euh j' étais élève et puis à la fois ben je profitais de c' est de ce ce magnifique euh travail qu' il avait rapporté et du coup ben j' ai pu me faire un un mélange un petit peu de toutes ces choses-là et puis en faire bénéficier je crois mes élèves quoi je crois que c' est bon au niveau du temps on a bien ça joue ouais nickel suites de syllabes ouais ben super quoi franchement