unine08a16m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine08a16m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
récit de vie
Date d'enregistrement:
02/03/2008
Durée d'enregistrement:
00:30:48
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine08-efa, unine08-efb
Âge:
inconnu, inconnu
Sexe:
M, F
Profession:
étudiant, inconnu
Niveau d'études:
études supérieures, inconnu
Lieu de naissance:
France, Ile-de-France, Paris, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine08a16m.html
Texte:
oui euh alors j' aurais voulu savoir si tu avais toujours habité à ou si tu as habité aussi ailleurs ou comment ça comment tu est arrivé ici alors moi je suis né à Paris au fait donc quand j' étais euh très très petit quand j' avais zéro an et puis après ben j' ai vécu quatre ans là-bas au fait et donc euh j' ai des souvenirs vraiment d' enfance où c' est euh le jardin d' enfants c' est vraiment euh euh un peu les balades en famille et après en fait j' ai migré en Suisse et donc bon Paris c' est toujours resté un peu ma ville euh natale entre guillemets euh euh où j' ai mes mes mes attaches si on veut bien et après au fait je suis venu aussi vivre en Suisse avec euh parce que ma mère est suisse mon père est français euh parisien ma mère elle est partie à Paris au fait euh pour étudier et c' est là qu' elle a rencontré mon père et que ils se sont ils se sont mariés enfin ils ont eu trois enfants donc j' ai deux frères si vous l' avez bien compris et euh et voilà euh un peu euh ma famille et donc euh on est partis à la fin à Paris et pour euh on est partis de Paris en Suisse au fait parce que ma mère avait envie de revenir un peu en Suisse et puis mon père voulait être un peu plus tranquille il a trouvé un boulot en Suisse c' est pour ça aussi que qu' ils qu' ils ont déménagé et puis euh ap- amorce enfin on n' a et on n' est pas venus tout de suite à on est allés habiter d' abord à où euh mon père a acheté un enfin acheté a loué un petit appartement où on a commencé à faire aussi nos nos écoles euh primaires et un peu plus euh en en avant et donc euh c' est aussi là que j' ai fait un peu une première premiers amis enfin j' avais déjà des amis à Paris ben forcément c' est plus des amis de de jardin enfants mais ce n' est pas des amis que j' ai gardé plus longtemps donc c' est là où on a commencé un peu à à faire du vélo avec mes frères plus aussi bon c' est vrai que comme c' est pas c' est pas la ville non plus Paris c' est c' est bien mais quand enfin quand on est tout petit ben voilà il y a les des parcs et des des choses où on peut aller avec les les parents mais c' est pas non plus euh la même chose que que qui est c' est intéressant pour pour des enfants c' est plus euh c' est plus plus sympa de pouvoir aller au fait à pied euh à l' école et puis aussi pouvoir s' amuser un peu faire du vélo faire du du skateboard faire du du roller et c' est là en fait que j' ai commencé un peu à un peu plus euh me balader avec mes frères à faire un peu des des des des pas des bêtises mais aussi euh suites de syllabes incompréhensibles à explorer le monde si on veut bien à explorer et puis ouais c' est là que j' ai fait mes premières années aussi euh d' école primaire et euh premiers premiers potes au fait vraiment parce que c' est là aussi que bon suites de syllabes incompréhensibles comme on est resté plus longtemps ben qu' à Paris ben à Paris ben voilà c' était c' était je suis resté quatre ans donc c' est assez court pour faire des vrais amis qui qui qui restent et puis c' est vraiment à que je me suis fais un peu plus des des des amis bon j' ai aussi euh commencé à jouer au tennis euh à et puis après en fait mes parents ont déménagé euh à pour être euh plus au centre ville mon père au fait travaillait euh à mais ma mère en fait travaillait pas elle a fait des études mais elle a pas elle a elle a pas commencé au fait elle a arrêté ses études quand on est nés elle les a pas repris tout de suite elle les a repris d' ailleurs euh un peu plus tard cinq six ans euh plus tard euh carrément et après c' est mon père qui travaillait pour pour la famille et ma ma mère qui s' occupait de de nous et là on est venus au fait euh bon à je vais reprendre mon histoire et euh là on est passé ben on a fini euh jusque en quatrième année je crois de d' école euh primaire donc les deux dernières années donc j' ai de nouveau changé un peu de de réseaux de d' amis ah ben forcément parce que j' ai dû me refaire des nouveaux potes ici un peu à bon c' est pas si mal vous m- amorce vous me direz mais c' est c' est quand même euh c' est quand même euh pas la ville à côté enfin c' est la ville à côté mais c' est quand on a ces âges-là c' est pas forcément facile de garder des contacts avec des gens qui sont à enfin je sais pas vingt minutes une demi-heure de bus enfin oups là non excusez-moi c' est ma copine au fait qui essaie de m' appeler mais je la rappellerai un peu plus tard comme ça je verrai un peu ce qu' elle voulait alors ma copine bon ben ça je vous je vous en parlerai après mais faut que je finisse d' abord mon petit historique vu que faut que je reste dans le bon ordre et euh et donc voilà ben je j' en étais à Paris c' est juste non à suites de syllabes incompréhensibles j' en étais à et ça euh voilà on arrive à j' ai fini en fait mon mon école euh mon école primaire en deux ans avant de faire le cycle d' orientation donc ben de nouveau je me suis refait des nouveaux potes euh pendant ces deux années euh primaires et après bon euh on change un peu de de classe on passe dans la grande classe pour faire le l' école euh secondaire comme on l' appelle où là j' ai fait au fait euh suites de syllabes j' ai j' ai j' ai fait euh b a a b je sais plus euh je crois donc euh je je suis passé en scientifique en fait donc euh j' ai toujours voulu être un scientifique et là j' ai commencé mes études de scientifique donc euh en fait mes trois premières années se sont euh assez bien passées mais en fait au fur et à mesure que j' ai avancé ben moi j' ai toujours été un peu rêveur et puis tête en l' air donc euh forcément ben là j' ai commencé aussi à faire euh des potes et puis à discuter un peu en classe à faire un peu le l' imbécile aussi vu que j' avais un peu des facilités à l' école donc je j' ai vite pris le plis de de discuter pendant les cours de faire autre chose et c' est vrai que mes moyennes ont aussi clairement descendu jusqu' au quatre euh pour stagner au quatre jusqu' à la dernière année mais j' ai quand même réussi à résister jusqu' à la dernière et puis à aller au au gymnase qui était mon but euh à la base et là le gymnase a commencé et là tout est parti en couille non ben là j' ai fait ma première année de gymnase et au fait euh ouais ben c' était la descente que j' ai fait un peu au niveau des notes a continué puis là j' ai commencé un peu à sortir un peu aussi boire un peu des verres et puis moins travailler qu' avant au final alors que c' était le moment où j' aurais dû peut être m' y mettre un peu plus qui a fait que j' ai redoublé ma première année une première fois et je l' ai refaite et quand je l' ai refaite en fait le problème c' est que je l' ai j' ai j' étais pas encore euh j' ai pas réussi à me remettre assez dans dans le dans la selle et alors je l' ai redoublée une deuxième fois c' est là où je me suis fait en fait euh mettre dehors du du gymnase et là j' ai réussi à négocier pour euh faire un diplôme en fait normalement ils ne prennent pas forcément euh enfin non j' ai fait un diplôme avec l' idée de faire un un une euh passerelle après en maturité c' était mon ma ma base directement du depuis le premier diplôme mais j' ai commencé ce diplôme dans cette optique-là j' ai fait mes trois ans c' est là que j' ai rencontré aussi plein d' autres amis donc j' ai encore changé de de de classe j' avais déjà changé en fait ben forcément quand j' ai redoublé ma première année du gymnase j' ai encore changé là de de potes entre guillements enfin de de de classe là je rechange et bon j' ai commencé en fait en deuxième heureusement j' ai pas dû refaire depuis euh la première je suis passé directement j' ai fait ma deuxième troisième où je me suis fait des des des nouveaux amis entre guillemets et puis euh euh là j' ai réussi au fait à finir avec cinq de moyenne c' était la condition pour pouvoir remonter en maturité et donc j' ai euh j' ai recommencé en fait à à une maturité euh en deux ans c' était ça le le deal avec euh pas mal de gens qui étaient dans le même cas que moi au fait qui sont devenus aussi euh mes amis euh pour euh ma maturité d' après et voilà là c' est repassé en fait j' ai changé encore de d' école parce qu' en fait il faut savoir je vous l' ai pas dit mais j' ai commencé euh il y a trois il y a trois collèges à c' est donc le lycée il y a le euh le lycée et le euh l' école de commerce alors j' ai commencé c' est ça qui est c' est assez marrant au final mais j' ai fait les trois parce que j' ai commencé euh lycée au là je me suis fait virer je suis allé au où j' ai fait mon mon mon mon diplôme et là là j' ai recommencé une maturité à l' école de commerce donc j' ai fait les trois j' aurai tout essayé euh à euh à et là j' ai pu faire en deux ans bon j' ai j' ai réussi euh avec une moyenne ho- amorce honorable à faire cette maturité et puis euh et puis ben voilà quoi ça m' a lancé dans ma carrière universitaire et bon après ça j' ai dû encore décider quelle carrière universitaire est-ce que je aurais eu envie de suites de syllabes mais c' est vrai que j' ai toujours été euh assez euh j' ai toujours euh pas mal aimé les les sciences au fait mais à la base je pensais pas forcément faire des des des sciences euh tout de suite c' est vrai que c' est c' est euh pendant ces deux années-là que j' ai dé amorce j' ai découvert en fait que j' aimais bien la physique et que j' aimais bien aussi la chimie et que j' aimais bien les sciences au fait et donc là j' ai dû me décider euh que faire en sciences et c' est vrai que j' avais pas mal envie d' aller faire et c' est vrai que là j' ai hésité euh quelle branche mais j' ai toujours aimé aussi les les j' ai hésité à faire médecine quand j' étais plus jeune j' ai toujours bien aimé la biologie et donc là au fait il y a une c' est le moment où ils ont lancé une nouvelle branche qui s' appelle les sciences de la vie et donc là je me suis dis ben c' est c' est c' est pour moi parce que c' est pas médecine il y a ce côté scientifique euh où on est en fait ingénieur quand on fait ça donc euh il y a cette base euh qui me plaisait bien que je pourrais je pourrais faire et je me suis dis ben c' est c' est pour moi et donc je me suis lancé là-dedans et j' ai fait ma première année euh à en sciences et technologies du vivant donc vous voulez vous saurez peut être pas ce que c' est donc ce que je viens de dire c' est un peu on est formé à être ingénieur en recherche médicale donc ça aide pas pas pas beaucoup de gens ça peu près euh c' est assez nouveau donc euh avant c' est vraiment les médecins qui créaient la la recherche et qui orientaient au fait les les la direction de la recherche médicale donc les gens devenaient médecins après ben ils ils ils voulaient faire de la devenir spécialistes dans une certaine euh recherche enfin et et ils ils devenaient chercheurs eux-mêmes en fait donc c' était vraiment des biologistes ou des médecins ou ou enfin c' était vraiment plein d' ingénieurs de différents pôles qui créaient la recherche médicale là ben ils ont créé en fait euh ce ce cette école où on est formés à être ingénieur chercheur en biomédical au fait et donc j' ai fait ma première année euh de science et technologie du vivant que j' ai redoublé parce que j' ai pas encore euh trop travaillé comme à mes bonnes vieilles habitudes et je en ai refait une que j' ai bien réussi et j' ai enchaîné bon deuxième troisième et me voici donc en troisième année que je je fais euh que j' ai fait en deux années d' ailleurs et que je finis en fait cette année donc voilà un peu mon mon cursus jus- amorce jusqu' à maintenant fait et maintenant je me retrouve euh dans cette troisième année que je dois enfin que je refais au fait et normalement cette année je devrais pouvoir finir et passer euh passer à cette quatrième année et à ce finir mon bachelor et passer en master en fait seulement voilà il y a eu un petit anicroche j' ai eu un petit problème de santé en fait qui m' a un peu qui m' a un peu bloqué pour cette euh pour cette euh cette année au fait et bon je vais pas rentrer dans les détails de de la chose mais j' ai dû justement euh faire un petit séjour à l' hôpital euh juste avant ma première session de d' examens et donc voilà j' ai pas pu la faire et euh maintenant je suis en attente de pouvoir euh négocier ma deuxième euh session d' examens donc voilà il y a eu un il y a eu un déménagement à suite à l' entrée à ou bien vous êtes resté sur ah oui c' est une excellente question en fait oui j' ai j' ai pris un appartement à Lausanne en fait je l' ai pas pris tout de suite j' ai fait trois ans les trajets parce qu' au fait Lausanne c' est en train maintenant c' est trente-cinq minutes et donc en fait j' ai pris l' abonnement général et puis au début je me suis dis bon ben je peux faire les trajets enfin c' est trente-cinq minutes par jour aller retour c' est pas c' est pas la mort en fait quoi enfin ce qui est marrant c' est que j' ai j' ai hésité à prendre un un appartement avec euh mon collocataire actuel dailleurs on est allé voir un peu les appartements on a pas trouvé vraiment alors là je me suis bon ben je fais les trajets lui il a lui a trouvé un appartement fait alors moi j' ai commencé à faire les trajets puis j' ai fait une année j' en ai fait une deuxième ça allait assez bien puis à partir de la troisième ça devenait un peu difficile parce que c' est vrai que le problème c' est bon euh c' est fatigant quand même de faire ça tous les tous les jours le soir le train si on finit les cours à six heures ben on arrive quand même chez nous à huit heures et c' est pas ça fait quand même des des heures où on est réveillé enfin et après ben voilà si on rentre à huit heures chez nous faire encore deux heures de travail avant de dormir puis on doit se lever à six heures le lendemain pour prendre le train c' est c' était assez éprouvant donc au final ce que je faisais c' est que je ratais beaucoup de cours et que je ne prenais pas souvent le je prenais pas souvent le le train en fait et donc ben j' ai fait la troisième année j' ai quand même dit bon ben là il faut quand même que je trouve une collocation à Lausanne ou un appartement pour habiter là-bas parce que j' arrivais plus à aller tous les jours donc je ratais des cours mais j' arrivais à travailler assez pour euh compenser le manque de cours que je suivais au fait enfin que je suivais pas et c' est là qu' en fait j' ai revu mon mon pote avec qui j' avais hésité à prendre une collocation qui lui avait une euh une place disponible dans sa collocation et je me suis dit ben pourquoi pas au fait et là au fait j' ai pu avoir une chambre euh donc dans cette colloc assez bien avec euh une fille que je connaissais déjà aussi euh et euh et c' était cool c' était c' était une bonne collocation et je suis assez content d' être a- amorce d' être arrivé voilà là ça fait deux ans que j' ai cette collocation si je me trompe pas dans dans dans les années et euh ça se passe bien et j' aime bien habiter en collocation enfin forcément après c' est des il faut euh faut des il y a une entente qu' il faut créer il y a une certaine une certaine organisation qui est pas forcément évidente à mettre au point une fois que l' on a un peu placé ça ben c' est c' est c' est sympa et j' aime bien bon entre temps ben justement la collocation ben les les trois suites de syllabes incompréhensibles à la base il m' en reste plus que un qui est en fait euh est partie enfin c' était compliqué en fait sont partis en fait euh faire un séjour à l' étranger en fait euh a fait euh enfin six mois en Espagne a fait six mois en Argentine et donc on a remplacé par d' autres euh collocataires provisoires qui qui sont venus euh pendant le pendant ce temps-là et puis après ça changé euh les les deux autres sont revenus mais voulait habiter avec son copain alors c' est quelqu' un qui l' a remplacé aussi de nouveau et enfin bref il y a eu un gros tournus et je ne suis plus du tout avec les mêmes collocataires qu' à la base mais c' est aussi ça qui fait la le côté marrant et amusant des des des collocations aussi au final c' est c' est de rencontrer un peu des gens euh des nouvelles personnes et puis de voir que au fait euh ben c' est euh c' est c' est une question de d' ouverture d' esprit pour pouvoir se faire des se mettre en accord avec les gens et pouvoir vivre avec et j' ai eu de la chance parce que je suis toujours bien tombé sur des gens qui étaient vraiment euh sympas et pas pas trop difficiles c' est c' est vraiment important aussi de c' est des des règles de de vie en commun la collocation au fait faut c' est pas facile de faut bien choisir au début en fait parce euh que moi j' ai j' ai un peu observé euh dans d' autres collocations il y a des gens qui sont vite euh assez autoritaires ou qui veulent un peu tout diriger après ben voilà chacun a sa façon de d' envisager une relation de de collocation mais c' est après c' est enfin c' est un équilibre qu' il faut trouver à la base et plus on le trouve tôt en fait ça évite de faire des problèmes euh pour plus tard chez vous vous l' avez trouvé alors chez nous on l' a assez bien trouvé puis là dans les les personnes qui restent au fait il il reste il y en a une qui vient de partir et là je crois qu' on a assez bien trouvé le on a réussi à se poser après bon il y a toujours les problèmes de ménage et puis faut s' organiser puis mais on s' entend on s' en sort assez bien au final et on a vraiment réussi à trouver cet euh cet équilibre je crois enfin l' avenir nous dira si c' était vraiment l' équilibre peut-être qu' on va on va on va faire euh se faire la gueule pendant pendant péter les plombs euh dans dans deux mois mais je ne pense pas enfin j' éspère pas en tous cas et puis au niveau des amitiés vous avez parlé beaucoup d' amitiés euh au niveau de l' école primaire secondaire mais au niveau de l' vous avez de nouveau créé un cercle d' amis ou mais euh à plus ou moins mais moins quand même que euh beaucoup moins qu' à l' école qu' à l' école secondaire au fait j' ai beaucoup d' amis que j' ai gardé de de bon il faut savoir aussi euh voilà tout le monde enfin il y a il y a un peu un microclimat où que les gens se connaissent vite euh entre eux donc euh à j' ai déjà créé un réseau assez grand d' amis et au fait dans les amis que j' ai à Lausanne à notamment j' ai beaucoup de d' amis de de qui sont allés faire aussi donc en fait j' ai gardé en fait une partie de mon réseau en venant à Lausanne euh d' amis euh de de de bon forcément je me suis créé aussi des des des nouveaux amis alors dans mes classes de de de suites de syllabes j' ai forcément des amis je suis pas resté là tout seul mais ce qui est marrant c' est que l' endroit où je me suis fait le plus d' amis c' est euh qui est le bar de où il y a un babyfoot faut savoir que moi je joue au babyfoot depuis que euh depuis que j' ai euh quatorze ans et puis que j' ai commencé un peu à à sortir et puis euh ouais j' ai toujours eu des potes avec qui on jouait au babyfoot donc j' ai toujours été assez euh assez euh là-dedans et là ben forcément comme il y avait un babyfoot ben j' ai passé pas mal de temps dessus notamment la première année que j' ai redoublée et je me suis fait pas mal de potes là-bas au fait donc en fait les potes que j' ai c' est pas vraiment forcément des potes de des gens de ma classe mais c' est aussi des potes de du babyfoot et des amis à moi que j' avais déjà avant ou des c' est c' est des connexions en fait un peu à travers des potes que j' ai que j' ai rencontrés euh aussi euh dans ce ce ce bistro de et bon je me suis fait quand même fait euh pas pas mal d' amis à faut pas pas se leurrer non plus je suis je suis je ne suis pas malheureux c' est vrai que ce n' est pas là-bas que je me suis fait le plus de potes non plus j' ai mais surtout aussi du fait que c' est assez compliqué en fait en faisant les trajets c' est aussi un des points négatifs qui a fait que j' ai voulu prendre cette collocation ici euh à Lausanne depuis que j' habite ici je me suis fait beaucoup plus d' amis que de pendant les trois ans où j' ai euh où j' ai fait les trajets parce que en fait le problème des trajets aussi c' est que euh les gens qui sont ici ben ils le soir ils vont se voir ils vont essayer de s' organiser pour faire des soirées où ils se rencontrent aussi pendant la semaine eh ben quand on doit rentrer chez soi le soir avec le train de de huit heures ou de neuf heures et qu' après ça fait un peu plus tard et puis qu' après on ne peut pas enfin forcément tous les matins si on si on se lève à six heures le matin ce n' est pas évident de de se coucher trop tard et donc forcément ben je me suis pas fait beaucoup de potes pendant ces trois années-là les amis que j' ai ici je les ai vraiment fait pendant les deux années où j' ai j' ai habité et donc en parlant de ces amis ben il y a aussi ma petite amie que j' ai rencontré euh il y a un an ici euh à Lausanne qui était au fait c' est assez m amorce c' est assez marrant parce que c' est la c' est la meilleure amie de ma collocataire actuelle et au fait quand je suis venu le premier jour avec euh mon pote et puis euh euh pour faire en fait l' interview pour euh la collocation bon était pas là au fait mais il y avait et est venue avec une euh une copine à elle qui s' appelle et euh les deux au fait m' ont interviewé pour euh pour euh voir si je j' avais le profil du euh de leur de du colloc euh idéal et puis c' est là que j' ai rencontré au fait et euh et en fait je suis pas tombé amoureux tout de suite mais enfin j' ai déjà vu qu' elle était pire cool et puis que qu' elle m' intéressait bon moi j' étais j' étais j' avais une copine à l' époque elle aussi avait un copain d' ailleurs donc on s' est pas on s' est pas on n' a pas flashé euh tout de suite quoi et après on s' est pas revu pendant six mois et après on s' est croisé une fois par hasard euh en ville pour faire la fête et puis voilà et puis là ben on on a fini euh on s' est embrassé en soirée on a fini ensemble et puis depuis ben on s' est pas trop quittés ça fait une année alors ça fait une année félicitations oui ah ben alors j' ai ouais ben ça fait j' ai eu un an d' ailleurs ça fait euh ce week-end on a fêté nos un an alors pour ça je suis allé à Lausanne et puis je lui ai offert un je lui ai offert un petit bracelet euh assez sympa que je suis allé acheter euh dans un petit magazin sympa avec ma pote qui m' a aidé à trouvé un truc un truc cool et ça bien marché parce que ça eu du succès et puis elle a bien aimé puis et puis voilà c' est cool ça fait plaisir un an ça fait ça fait ça passe vite à part ça mais c' est marrant parce autant que j' ai l' impression que enfin je dis que ça passe vite que j' ai l' impression que ça fait beaucoup plus qu' un an c' est ça qui est qui est assez marrant mais bon on a fait plein de trucs et et puis euh et puis c' est ça qui compte et puis quoi te dire non elle en fait elle fait des des études euh de sciences sociales en fait elle avait commencé euh mais qu' est-ce qu' elle avait commencé elle avait fait des ah je sais plus exactement dans quoi elle a commencé mais elle a changé puis elle fait sciences sociales en fait à à Lausanne et puis euh et puis ça lui plait bien et euh même si elle ne sait pas encore quel avenir ça réserve c' est le problème des sciences sociales c' est que c' est pas forcément les les branches où il y a le plus de d' offres d' emploi mais mais c' est bien ça lui plaît et puis ça euh ça ça la motive donc c' est c' est intérressant mais c' est vrai que c' est c' est à l' antipode de ce que je fais moi c' est vrai que c' est pas exactement le c' est pas c' est pas tellement relié à la science et puis euh sciences de la vie est pas forcém- amorce ouais quoique sciences de la vie pourquoi pas au fait ça pourrait être euh relativement ben relativement proche mais c' est vrai que je ne peux pas trop l' aider dans ses dans ses études vu que moi j' ai pas le cursus euh les mêmes orientations mais suites de syllabes elle a bientôt terminé aussi ou en fait elle ouais voilà elle passe son bachelor euh cette année donc elle finit en fait son bachelor euh pardon elle finit son bachelor euh à la fin de de l' année et donc elle a plein de boulot maintenant et et moi je n' ai pas de boulot justement je vous ai comme j' ai dit j' ai dû faire un peu une petite pause dans mon dans mon cursus à cause de problèmes de de de santé je vais pas rentrer dans les détails parce que euh parce que voilà c' est un peu compliqué mais forcément ben je suis un peu en stand by en attendant de de voir comment ça va être le de trouver un arrangement pour faire mes mes mes examens et puis sinon a beaucoup parlé là de travail de cursus scolaire mais dans vos loisirs vous avez euh des choses qui vous motivent plus que d' autres enfin vous avez des activités extra-scolaires ouais en fait euh ben on peut commencer par le sport c' est le premier bon quand j' étais plus jeune j' ai fait du skateboard mais j' ai vite arrêté quand je me suis cassé euh la cheville une première fois bon j' en ai fait pas mal d' année avant de avant de me casser quelque chose et puis j' ai tenu quand même euh enfin presque deux ans à faire du skate sans j' ai pas beaucoup progressé euh forcément mais avant de me casser cette cheville et puis d' arrêter et en fait ben j' ai toujours voulu un peu faire un art martial et j' ai pas commencé quand j' étais plus jeune et au fait mon père fait du du kobudo euh je ne sais pas vous ne savez pas certainement pas ce que c' est c' est du sabre japonais et euh moi en fait j' ai des problèmes d' articulations depuis que je suis assez jeune donc je suis obligé d' avoir un sport aussi un peu plus plus soft et ça correspondait assez bien à ce que je je recherchais donc j' ai commencé ça et euh ça fait maintenant quatre ans que j' en fait peut-être peut-être cinq et que j' ai fait justement ce ce kobudo et que je suis monté gentiment et que j' ai réussi à passer ma ma première dan d' ailleurs euh il y a un an félicitations et euh ouais ben et j' ai pu en faire justement pendant pendant ces quatre ans et puis en fait j' en ai fait tant que j' étais à puis j' ai fait un peu les les quand je faisais les trajets et quand je suis venu habiter ici ben j' ai arrêté forcément parce que c' était compliqué de rentrer à euh tous les tous les euh tous les mercredis en fait c' était mercredi et vendredi donc deux fois par semaine ça fait quand même un peu un peu lourd et donc j' ai arrêté euh enfin j' ai j' ai arrêté pro- amorce provisoirement fait en attendant de trouver soit un club à Lausanne soit de recommencer à ou ou voilà je me suis un peu entraîné de de de mon côté puis c' est vrai que c' est le le sport qui m' a un peu plus euh le plus pris dedans fait c' est là où je me suis le plus investi euh jusqu' à présent et sinon dans mes passions j' ai aussi le j' ai toujours aimé dessiner au fait alors j' ai fait un peu du ben du dessin et puis j' ai un peu fait du du graffiti aussi euh pendant pendant un moment fait mon grand-frère faisait du du graffiti forcément ça m' a un peu guidé aussi là-dedans euh en tant que que petit-frère j' ai voulu un peu suivre l' exemple euh du du grand et j' ai fait pendant euh ouais je pense trois ans du du graf où j' ai fait un peu des dessins et des des projets alors mon nom de graf c' était Safe j' ai trouvé un peu ça par hasard et ce enfin bref je trouvais ça sympa et puis là ben j' ai j' ai fait pas mal euh pas mal de de grafittis sur des dans des endroits légal évidemment il faut le préciser nous ne savons pas c' est mieux en effet et euh et voilà jusqu' au moment où en fait bon j' ai j' ai atteint certain niveau que jamais été très très fort non plus enfin j' ai j' ai toujours euh été un peu trop euh c' est mon problème en dessin en fait j' ai toujours été un peu trop impatient en dessin j' ai toujours eu ce problème aussi de de pas finir le dessin que je commençais souvent donc euh j' aimais bien faire des dessins peu à tort et à travers mais je n' ai jamais eu la patience de de tout tout fignoler de faire des petites euh j' ai un ami euh qui qui lui est très très méticuleux qui fait des très très beaux dessins hyper précis mais quand il le fait je vois qu' il qu' il passe du temps aussi à faire vraiment des des ombrages et puis euh hyper précis je ne citerai pas cet ami euh cette amie et j' aime beaucoup ses dessins mais j' ai jamais eu la patience par contre de faire vraiment ce qu' il faisait de de m' arrêter sur euh le visage sur le truc et puis moi j' ai toujours bien aimé dessiner un peu impulsivement et puis euh vraiment tout faire de pas d' une traite mais euh un moment et puis après une fois que j' ai fait ça ben passer à autre chose et pas passer euh quatre jours sur le même dessin à faire euh à fignoler des détails en fait et donc c' est ce qui a fait que aussi ben pour le grafitti ben il faut quand même être assez précis et fignoler le détail et comme j' ai jamais eu cette patience-là ben il y a un moment où j' ai atteint une limite que je n' ai pas pu dépasser et j' ai et voilà j' ai arrêté tout bêtement euh je dessine un peu encore pour le pour le plaisir mais j' ai arrêté vraiment de de m' investir là-dedans parce que ça prend une ça prend beaucoup de temps fait ben voilà si et d' argent parce que euh une un spray coûte euh six francs le spray euh ça coûte six à dix francs alors voilà il en faut euh une je sais pas entre six et une dixaine pour faire un grafitti euh on fait le calcul assez vite et ça coûte cher c' est vraiment un mh comment on appelle ça un une distraction qui coûte cher en fait et donc c' est aussi cela m' a aussi incité à arrêter euh arrêter ça et puis autrement et bien j' ai aussi fait du du théâtre ça c' est euh c' est une passion que j' ai j' ai découvert euh quand j' étais dans les en fait euh pendant mon diplôme il y avait un cours de théâtre que j' ai commencé avec des des avec euh ma classe et c' est là qu' on a que j' ai fait en fait ma première pièce qui était en fait des petits sketschs que qui allaient ensemble et puis euh on s' est trop marré j' ai j' ai direct pris goût à au théatre en fait et j' ai fait cette première pièce qui s' est bien passée et après en fait quand je suis quand j' ai quand j' ai fini j' ai eu envie de de continuer alors j' ai demandé euh au prof qu' on avait à l' époque il s' appelait de euh s' il ne connaissait pas quelqu' un qui qui faisait encore du théâtre et je lui ai dit je lui ai dit mon mon souhait en fait de continuer et lui il m' a parlé en fait de euh qui est devenue ma prof de théâtre au par la suite qui en fait elle dirigeait une euh une troupe de comédiens à la jeunesse de la côte c' était en fait vraiment une association en fait à la base de la la de au fait pour faire du théâtre si on habitait dans dans dans les parages qui cherchait justement quelqu' un et là ben j' ai j' ai pris contact avec euh avec qui m' a dit qu' elle cherchait du monde effectivement et je me suis un peu mis dans cette troupe qui existait déjà au fait c' était tout des des gens un peu plus jeunes que moi qui se connaissaient euh d' avant parce que ils venaient tous un peu à et qui m' ont assez vite intégré dans leur dans leur troupe c' était assez sympa et on a monté une pièce qui s' appellait euh alors euh est-ce que je me souviens comment elle s' appelait mh la tortue non non c' est euh c' est un une pièce de Goldoni et euh et à alors que je retrouve ce nom à c' est quand même euh c' est quand même troublant c' est pas c' est enfin bref peu importe le le nom au final et on a monté cette pièce bon s' est vraiment bien marré à la faire et c' est là que j' aurais dû découvrir vraiment les sensations de du d' une vrai pièce au fait parce que bon les les sketschs c' était sympa mais c' était un assez court au final et là en fait c' est vraiment une pièce qui durait quand même euh une heure presque avec euh plusieurs euh plusieurs scènes et puis il y a vraiment une une organisation de groupe beaucoup plus grande au fait que lors des sketschs vu que c' était vraiment plus euh une un ensemble euh une unité au fait qu' on a qu' on a monté et donc j' ai eu beaucoup de plaisir c' était pas encore j' ai pas réussi tout de suite à avoir vraiment le niveau que j' aurais aimé mais j' ai persisté en fait euh l' année suivante on a remonté encore euh une pièce justement la tortue qui chante oui exactement c' était une pièce africaine au fait de Agoba Senovo Senouvo euh je me souviens plus très bien et puis euh qui était vraiment qui était marrante c' était vraiment un autre type de de pièce la première c' était un une pièce euh enfin une pièce italienne comment on appelle ça exactement une commedia dell' arte donc c' est assez euh stigmatisé en fait c' est vraiment des avec des personnages assez classiques une pièce assez vrai ouais vraiment classique sur ce suites de syllabes incompréhensibles c' était pas un truc comme ça mh non la brillante soubrette voilà ah la brillante soubrette et vraiment une pièce assez classique avec des dialogues assez classiques mais c' est intére- amorce enfin c' était c' est bien pour commencer au final parce que c' est commencer un peu par la base et par contre la tortue qui chante c' était une pièce ben euh de théatre euh d' un auteur africain qui avait écrit ça et qui était euh beaucoup plus moderne en fait dans son style et puis euh c' était vraiment un autre style de de de euh de de pièce était beaucoup plus euh ben plus moderne en fait je ne sais pas comment dire ça vraiment mais vraiment différent voilà mais beaucoup de plaisir ben j' ai eu un rôle surtout aussi beaucoup plus euh plus posé en fait dans le sens où moi je jouais le le roi ben je vais pas commencer à raconter tout toute l' histoire mais où au fait pour faire le roi j' étais dans ma couronne et j' avais une grosse couronne qui euh de de ma taille et euh et je devais rester dans ma couronne euh pendant toute la pièce en fait donc j' avais pas beaucoup de déplacements de et je parlais un peu comme ça j' avais une voix très métallique et donc euh suites de syllabes incompréhensibles c' était une pièce était un rôle intéressant mais qui qui était moins expressif que le le premier que j' avais eu et que le suivant que j' ai eu dans la troisième pièce que que qu' on a joué l' année suivante qui était euh ouais les livres euh au fil des livres ou je sais plus quoi ah je ne sais plus non plus ah je n' ai plus de titre trouvé de de euh enfin bref les livres je crois histoire à lire debout voilà donc ça c' était un pièce beaucoup plus contemporaine aussi c' était un une pièce de comment s' appelait-il euh le le même auteur que euh mh merci ça fait plus d' une demi-heure et j' ai encore des choses à raconter moi et ça t' embête pas si je coupe parce que tu vas tomber en rade de toute façon non non tranquille