unine08a24m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine08a24m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
colique chez les chevaux
Date d'enregistrement:
10/03/2008
Durée d'enregistrement:
00:17:05
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine08-fja, unine08-fjb
Âge:
21-60, inconnu
Sexe:
M, F
Profession:
vétérinaire, inconnu
Niveau d'études:
études supérieures, inconnu
Lieu de naissance:
Suisse, Montsevelier, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine08a24m.html
Texte:
ils veulent pas forcément payer une urgence au milieu de la nuit et puis tout ils voudraient juste un conseil le soir pour savoir quoi faire jusqu' au lendemain matin et puis qu' on les voye seulement le lendemain quoi pourquoi est-ce qu' une une colique est si dangeureuse parce que quand on parle de colique en terme général ben ça nous paraît pas si dangeureux que ça alors ouais colique en général c' est vrai que pour les gens dès qu' on a un petit maux de ventre on se dit qu' on a des coliques et puis pour les chevaux le problème c' est que ben ils ont une particularité anatomique qui fait qu' ils peuvent pas vomir et puis ben heureusement parce que ça nous donne du travail parce que s' ils pouvaient vomir on aurait beaucoup moins de problèmes le problème avec les chevaux la plupart ils ils expriment pas très fort les les douleurs au début et puis en général quand ils commencent à les exprimer c' est déjà qu' il y a des certaines douleurs assez avancées les coliques ça peut être des coliques simples quand on connaît certains chevaux on sait que c' est juste un coup de stress ou un petit bouchon où ça c' est pas grave ils peuvent patienter une heure ou deux on a certaines coliques suivant les symptômes qu' on a au téléphone avec la personne qui peuvent être des torsions d' estomac ou d' intestin ou d' utérus pour une jument portante qui là en général nécessitent euh d' être là euh plus rapidement que ce qu' on pourra de toute façon être hein j' entends on est toujours trop tard dans ces cas-là après euh après sur le moment il y a il y a un triage qui doit se faire vraiment rapidement pour ben en général quand on arrive vers le cheval il faut qu' en cinq à dix minutes je sache si si je peux le garder là encore un moment si je peux continuer encore un moment comme ça pour le soulager ou s' il doit vraiment partir en opération ou si dans le pire des cas il doit vraiment être euthanasié tout de suite pour euh déjà pour le risque ben du vétérinaire des propriétaires autour parce que le cheval peut être dangereux dans certains cas de coliques avec les douleurs et en troisième pour le cheval je dirais hein j' entends euh c' est les les voilà les coliques ça reste toujours un moment stressant parce que en général à peine on descend de la voiture on a déjà le propriétaire qui nous dit ah qu' est-ce qu' il a qu' est-ce qu' il a on n' a encore pas vu le cheval qu' ils veulent déjà savoir ce qu' il a ça c' est assez stressant et puis il s' avère que je dirais dans suites de syllabes pas quatre-vingts pour cent des cas on arrive à trouver un diagnostic ben on sait ce qu' il a on a mis la main dedans j' entends on a une idée de du problème puis de comment traiter ça par la suite mais il y a quand même une certaine partie environ vingt pour cent où on sait pas ce qu' il a on essaie avec des médicaments ça va mieux si les médicaments vont mieux on on sait qu' on est sur la bonne voie et puis on on déstresse un petit peu mais euh on a toujours un certain doute de pouvoir être appelé trois heures après parce qu' on n' a pas trouvé vraiment la cause donc on se dit toujours ah il risque bien celui-là il me risque bien de me rappeler dans trois heures et puis s' il me rappelle dans trois heures c' est que c' est vraiment plus grave que ce qu' on croyait quoi c' est c' est vraiment le le triage c' est une chose c' est c' est comme c' est au la même chose pour une petite blessure j' entends on a un accident on est appelé sur un accident que ce soit de la route pour les humains ou pour les chevaux euh c' est vraiment le triage les cinq premières minutes de tri si on a plusieurs cas urgents comme on a eu dernièrement là il y a une année en arrière pour un incendie il y a cinq six chevaux qui arrivent il faut vraiment rapidement savoir lequel c' est peut être pris en premier pour vraiment lui donner le plus de chances possibles et ceux a- amorce avec lesquels ça vaut pas la peine qu' on s' acharne dessus parce qu' on va perdre du temps avec eux puis baisser la chance des des autres qui auraient une bonne chance de survivre en fait c' est pour ça que ce triage c' est c' est une chose qu' on peut pas apprendre en théorie et puis en études ça c' est vraiment la chose qu' on doit faire sur le moment pratique et puis qui est vraiment la partie stressante parce que on a toujours en général le propriétaire on a souvent ben la personne qui tient le manège comme la plupart des chevaux sont quand même dans des manèges on a toujours un ou deux curieux qui sont autour et puis tout le monde nous dit qu' est-ce qu' il a qu' est-ce qu' il a qu' est-ce qu' il a quand on sait c' est bien on peut dire ah ben il a ça on est c- amorce on est clair mais la plupart du temps ben on sait pas et puis ils sont toujours derrière et puis finalement bon doit rester à côté on on sait jamais et puis la plupart des gens veulent pas mais on veut pas aller à Berne pour rien on veut pas aller faire opérer le cheval alors on attend encore un petit peu on attend puis ben dans certains cas ça s' avère être trop tard ou dans certains cas on l' envoie mais il a des chances de de survivre suites de syllabes problème de réaction un problème du prix ils veulent ils veulent pas alors ici alors il y en a ils veulent pas ils veulent pas directement faire les gros moyens c' est le la plupart des personnes parce que le cheval je dirais peut-être maintenant ça change la mentalité change on a toujours plus de de chevaux qui sont des chevaux de compagnie où les gens sont prêts à investir dedans mais on a quand même encore les les chevaux qui sont des chevaux de de rente qui sont beaucoup chez des agriculteurs et puis tout et puis en général là le le choix est beaucoup plus difficile les gens veulent moins in- amorce est ceux qui veulent investir tout de suite il y a pas de problème j' entends on sait qu' on fait les premiers soins on soulage la bête et dans ces cas-là on n' hésite pas on les envoie plus loin pour les opérations ou quoi que ce soit mais quand on a des gens qui qui sont un peu plus limités fi- amorce financièrement là ça pose déjà un peu plus problème parce qu' on doit faire du mieux avec peu de moyens et puis souvent c' est frustrant parce que on sait que s' il avait été opéré on il s' en serait tiré et puis ben dans ces cas-là euh c' est un petit peu les mauvais moments mais c' est c' est la chose importante c' est vraiment d' avertir les gens tout de suite de toutes les possibilités puis ben de ce que ça va leur coûter puis tout et puis après ils ont aucun regret de dire ben ah vous auriez dû me dire que je pouvais faire ça ou comme ça quoi comment se déroule une journée type est-ce que tu as des des consultations de de confort ou bien est-ce que la les urgences occupent la la majeure partie de ton temps bon alors une journée type ben ça dépend un petit peu d- amorce il y a sur toute l' année on a plusieurs un peu périodes hein on a des périodes de printemps où on a un peu plus des consultations avec des juments ou des poulains on a l' automne et le printemps on a peu plus de coliques on a par exemple en été typiquement les saisons où on a les concours puis on a plus des blessures alors bon par rapport à l' année on est un petit peu plus ciblé sur certaines maladies ou problèmes après sur une journée en général on essaie de la remplir la plupart du temps nous je travaille ben on a une clinique et puis on essaie de si possible faire venir la plupart des chevaux sur place premièrement parce que pendant l' examen d' un cheval si on doit attendre un quart d' heure ou comme ça on peut se permettre d' en faire un deuxième entre temps on est beaucoup mieux équipé installé pour euh pour les soins pour les examens et puis tout s' il y a des radios à faire ou comme ça mais il y a quand même certaines personnes ben qui ont pas de moyen de transport qui qui savent que c' est un truc qui nécessite pas des gros soins ou des gros examens et qu' on fait chez eux alors bon la plupart on essaie de faire venir ceux qu- amorce ceux qui veulent pas qu' on vienne on les met euh en gros en attente si c' est pas trop urgent ben on essaie de regrouper deux trois dans une même région et puis d' aller une fois par semaine par exemple euh on va faire le haut sur une fois le plateau de ou on essaie de regrouper deux trois dans le même coin comme ça pour eux ça les simplifie et puis pour nous pour nos horaires c' est c' est aussi plus agréable maintenant dans une journée on essaie pas non plus de la remplir euh à cent pour cent non plus on essaie toujours un peu de laisser des places en général ces places ben restent vides et puis ça nous permet de faire du bureau et puis si ces places restent pas vides ben ça nous permet d' avoir des urgences ou comme ça entre temps et de les intercaler entre deux et puis d' avoir une journée qui se finit quand même dans des heures correctes en ayant compté une urgence dedans c' est comme typiquement la semaine passée j' aurais eu une euh un après-midi où j' avais quatre consultations que je suis allées voir dans les quatre j' ai encore eu deux urgences donc j' ai dû repousser toute ma visite de deux heures au début et puis en fin de journée revenir faire cette urgence et puis continuer avec mes urgences après et puis là c' est des journées qui finissent tard parce que j' ai voulu faire un après-midi un peu plus chargé puis c' était en général une semaine calme mais bon alors ça c' est des les urgences est vraiment une chose où on peut pas compter dessus parce que ça peut être deux mois où on n' a rien du tout et puis des fois en une semaine c' est c' est rempli mais on essaie toujours un petit peu de pas charger la journée trop pour avoir euh de la place si jamais pour euh intercaler ça quel est un de tes plus beaux moments ouh alors les plus beaux moments bon après outre la remise de mon diplôme qui a été euh un moment très fort parce que ben je l' attendais depuis longtemps euh le plus beau moment c' est quand on a je dirais un un cheval qui a vraiment un problème grave hein où les gens le voient déjà on dit il est foutu j' entends ils ils savent qu' il y a aucune chance et puis que à force de persévérance on arrive au bout d' un moment à soulager la bête ou à faire que la bête aille beaucoup mieux et puis que les gens sont vraiment ébahis et reconnaissants devant se disant oh ben j' étais sûr que il était foutu et puis qu' on que je pouvais déjà en acheter un autre et puis qu' ils étaient déjà en train de pleurer parce qu' il avait aucune chance ça c' est les beaux moments euh il y en a deux trois je sais pas il y en a deux trois par année où on a vraiment cet ce sentiment de repartir et puis de se dire ah ben celui-là euh j' aurais jamais cru qu' il qu' il réussirait à passer la rampe quoi mais euh de beaux moments soi j' ai pas j' en ai pas un marqué c' est toutes les belles réussites je dirais dans mon métier toutes les les réussites où j' ai satisfaction du propriétaire derrière c' est des beaux moments un peu tous en fait il y a pas un plus que l' autre j' entends où de ouais les beaux moments pour moi en privé ben c' est mon diplôme et puis ben ma licence par exemple pour l' équitation j' entends ça c' est les deux moments de ma vie privée mais par rapport à mon métier c' est vraiment la satisfaction du propriétaire qui est le principal et les pires moments hein les pires moments ben ça c' est en général quand on se trompe heureusement ça arrive pas souvent euh les pires moments c' est quand on doit finalement avouer à un propriétaire que ben qu' on peut plus rien y faire et puis que que c' est vraiment arrivé le dernier moment et puis que la plupart euh ceux ceux qui le savent déjà l' avance qui s' y font déjà l' avance est beaucoup plus facile à expliquer et puis ceux qui qui étaient sûrs que ça voulait aller et puis tout euh dernièrement j' en ai encore eu un de de pire moment c' est qu amorce un cheval qu' on aurait dû opérer chez nous qu' on a envoyé à Berne pour une opération banale toute simple sur une jument debout pas d' anesthésie tout la personne m' a dit quinze fois c' est grave c' est dangereux tout je lui ai répété plusieurs fois que ça restait une opération hein qu' il y avait pas de risque zéro mais que c' était une opération entre guillemets banale sans risque et couramment courue et puis ben il s' est avéré que l' opération a eu des complications que le cheval a été couché pendant deux jours et puis finalement ils ont dû l' euthanasier deux jours après et puis d' avoir la propriétaire au téléphone qui ne nous en veut pas mais qui qui se dit ah ouais mais c' était pourtant une petite opération et puis ben et ça ça c' est des moments affreux parce que j' entends on on avait rassuré la personne pour pas qu' elle stresse en lui disant c' est un truc banal on ça se fait régulièrement et puis finalement ben il arrive des grosses complications qui font que mais le moi j' entends le pire moment que j' ai que j' ai eu c' était la mon quatrième jour de pratique quand j' ai perdu mon premier en route j' avais un une colique une urgence et puis je suis allé le voir il était bien j' ai dû re aller le lendemain et puis euh mon patron m' a dit de d' aller le soulager puis de le charger puis de l' amener en clinique pour qu' on puisse faire des examens plus approfondis euh la personne a chargé le le poney ont décidé de pas l' attacher avec le paysan qui était à côté donc tout le monde a dit ça vaut pas la peine on veut pas qu' il s' étrangle et puis tout on a chargé je disais la route il y avait de la neige une mauvaise route tout on a roulé assez fort suites de syllabes la personne s me suivait derrière et arrivé à la clinique on n' avait plus de poney là qui était dans le van alors on a fait le chemin du retour et puis finalement il s' avère qu' il était à cinquante mètres de la maison qu' il était tombé dans la neige dans un talus cinquante mètres plus bas on n' a jamais su si la personne avait mal fermé la porte si c' était nous qu' on n' aurait pas dû lui dire de pas l' attacher et ça bon il s' est avéré que le poney avait plus de vingt ans qu' il pouvait plus bouger il était au fond savait pas s' il avait une patte cassée il y avait cinquante centimètres de neige c' était la quatrième jour où je travaillais j' avais deux stagiaires avec moi qui venaient pour voir comment se passait le métier ça vraiment commencé mal parce que ben finalement on a dû euthanasier le poney là au fond et puis le tirer avec un treuil et ça ça été vraiment pour l' instant le le pire de mes moments de dans mon métier euh ouais c' était un moment assez euh malgré qu' il y en n' a aucun vraiment qui était responsable de quoi que ce soit mais on n' a jamais su vraiment comment comment ça s' était passé puis ça été un moment assez pour commencer ça été un peu stressant les les premiers temps quoi comment tu fais pour décompresser quand tu as eu des semaines où où il y a eu beaucoup de difficultés comme ça de de soucis de décisions difficiles à prendre alors idéalement la plupart des gens diraient en allant vacances moi c' est pas mon cas parce que les vacances euh je suis pas trop vacances j' entends à moins que ce soient des vacances de ski mais j' entends vacances comme ça je peux pas si je prends des vacances et puis que je suis pas mon boulot je suis en général soit chez mon oncle à faire euh avec les animaux à trafiquer comme ça donc je suis de toute façon à rester dans ce domaine idéalement j' entends pour décompresser plutôt pour moi c' est aller à cheval mais pas pas travailler mon cheval ça serait idéalement ce serait de prendre le cheval et puis d' aller faire quatre cinq heures mais tout seul et de parler avec le cheval tout le long de raconter tout et puis on n' a au moins personne qui nous contredit qui te dit ah ouais tu as fait faux tu as fait juste on n' a personne qui dit rien on a juste le bruit des feuilles du vent ou de la pluie ou comme ça mais vraiment être tranquille pendant quatre cinq heures une longue balade puis d' avoir une satisfaction quand on rentre on sait qu' on a on s' est fait plaisir à cheval et puis euh on essaie d' oublier le reste idéalement c' est ça en tout cas pas pas avec des vacances parce que on résout rien euh pas à mon goût en tout cas pas avec des vacances moi j' arrive pas à oublier un problème si je pars une semaine je reviens j' aurai toujours le truc en tête quoi perspectives d' avenir tu te tu t' imagines les perspectives d' avenir alors bon à la base j' avais prévu de faire vétérinaire pour gros animaux en général hein que ça soit vaches et chevaux vu que j' avais été élevé dans ce domaine agricole où il y avait des vaches et des chevaux euh il s' avère que le domaine bovin est un domaine un petit peu plus facile dans le sens où les propriétaires sont plus confrontés justement au fait de perdre un animal et puis tout ils sont plus indulgents et puis c' est un domaine un petit peu moins spécifique et compliqué moins pointilleux moins de y a moins de recherche et puis de nouveaux trucs qu' il faut vraiment être au point donc c' est un domaine qu' on peut un petit peu plus apprendre sur le tas hein alors c' est pour ça que dans mon cas j' ai j' ai l' occasion de le pratiquer souvent chaque fois que je rentre où à la maison ou comme ça et c' est pour ça qu' en fait j' avais choisi de commencer par le domaine des chevaux qui est un domaine beaucoup plus spécifique où faut vraiment apprendre les bonnes choses parce que la plupart des vétérinaires qui font des bovins et des chevaux font entre guillemets du mauvais boulot sur chevaux parce qu' ils en font pas assez parce qu' ils ont pas les petits trucs comme ça donc j' ai principalement prévu de commencer avec les chevaux mais avec un une perspective d' avenir quand même où je pourrais pratiquer les deux avec quand même principalement de la clientèle équine suites de syllabes incompréhensibles aller soigner un cheval dans une ferme ou n' importe où de pouvoir quand même regarder les vaches qui sont à côté ou au pire vite le chien quand même avoir les petites notions dans les autres animaux ben principalement je dirais gros animaux parce que c' est là que je me sens à l' aise euh je suis pas l' aise si on me présente un chien de savoir si il va mordre ou pas mais si je dois rentrer dans le box d' un étalon où qui est franc-fou là je me sens complètement dans mon dans mon domaine en fait ou d' un taureau ou encore une bête dangereuse mais que dès qu' elle fait plus de cinq cents kilos je me sens plus à l' aise qu' un petit chien qui en fait vingt euh qui me montre les dents fait donc idéalement c' est ça maintenant euh idéalement je je me vois plutôt euh je sais pas comment dire plutôt avec euh ouvrir mon mon truc par la suite mon cabinet ou comme ça mais tant que j' ai l' occasion de d' être où je suis j' ai l' occasion d' apprendre une chiée de trucs hein avec quelqu' un qui a une expérience fantastique et qui me laisse me démerder puis qui est toujours disponible à puisse atteindre au téléphone si j' ai un problème donc ça c' est une chose que j' aurais pas beaucoup d' autres occasions de trouver ailleurs donc tant que j' ai cette occasion-là ben je vais continuer comme ça et par la suite si vraiment je suis confronté à un moment donné à devoir chercher autre chose ou à devoir changer ça risque bien de partir sur ouvrir un truc privé ben même maintenant euh j' ai encore pas assez d' expérience pour euh et puis je pense euh nonante pour cent des cas ça ira mais il y a quand même encore dix pour cent où où on va entre guillemets faire quelque chose qui sera pas enfin je dirais pas faux mais on va pas faire les bonnes choses et puis on va faire traîner des cas parce qu' on a pas suffisamment d' expérience pour euh pour trouver le petit truc et puis tant que je peux continuer à perfectionner ça ben je vais continuer comme ça mais par la suite idéalement euh j' aurais ma belle grande ferme rénovée avec mes chevaux à moi mes boxes et puis consulter me promener en voiture parce que j' aime me promener en voiture pour aller voir les gens j' aime bien avoir le contact avec les gens chez eux je me sens bien voir de voir différentes installations de voir comme ils sont chez eux c' est plus facile aussi que d' avoir le cheval chez nous parce que on sait jamais des fois si il a le problème par rapport à son environnement à la maison ou comme ça ça nous simplifie la tâche de voir aussi des fois comment il est chez lui si il si il tousse par rapport à son son manque d' aération ou comme ça c' est bien de d' avoir ce contact avec la le le pays milieu agricole je dirais principalement ou d' autres et puis d' aller chez le client c' est c' est toujours bien on a toujours un contact on voit du monde on puis on est dehors surtout c' est ça qui est qui est surtout agréable alors voilà ça c' est les principales choses et puis euh je sais pas qu' est-ce qu' on a je crois que tu nous en as déjà dit une foule de de bonnes choses qu' est-ce qu' il y a d' autre dans tes questions qui ben pendant tes études rapport avec les autres étudiants vous avez un petit peu alors oui alors on avait l' avantage