unine11b19m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine11b19m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
inconnu
Date d'enregistrement:
17/11/2011
Durée d'enregistrement:
00:09:59
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
enregistrement défectueux
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine11-rpa, unine11-rpb
Âge:
21-60, inconnu
Sexe:
M, M
Profession:
pasteur, inconnu
Niveau d'études:
études supérieures, inconnu
Lieu de naissance:
Suisse, Boudry, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine11b19m.html
Texte:
suites de syllabes alors ce qu' il y a voir toute l' année c' est le prieuré euh un lieu de grande histoire mais surtout maintenant visité pour euh les caves célèbre euh champagne local euh l' église aussi est très ancienne superbe ouverte toute l' année euh il y a le théâtre des qui est très actif pour les spectacles de théâtre et autre il y a une vie euh culturelle très active au village il y a le restaurant des euh qui est je crois le numéro un du guide euh touristique des gourmets la euh sinon il y a la nature qui est splendide soit dans la vallée marécage le long de ou bien en forêt euh sur les montagnes et puis le village en tant que tel est particulièrement beau je pense que c' est le plus beau village du du val de c' est une ancienne aristocratie de Neuchâtel qui avait ses maisons de maîtres c' était ces résidences secondaires des des familles riches de Neuchâtel il y a-t-il des spécialités régionales spéciales dans la région au niveau culinaire au niveau culinaire oui alors bien entendu qu' y a douze mille sortes de bleus à déguster au village et dans le val de euh tout aussi excellentes les unes que les autres il y a les flûtes euh du boulanger de qui sont particulièrement magnifiques il y a des chocolats euh somptueux qui sont fabriqués à il y a d' excellentes boulan- amorce boucheries aussi tout au long du vallon euh ma préférée c' est chez il y a euh il y a beaucoup de choses des boulangeries aussi parfaites enfin il y a beaucoup à manger à boire par ici pas tellement de vin mais sinon le reste est parfait et ton attachement à la région est-ce et-ce que tu pourrais aller vivre ailleurs alors j' ai déjà vécu ailleurs à plusieurs reprises j' y j' y suis nous y sommes ici pour euh dix ans euh le temps que j' arrive à la retraite de mon métier de pasteur après on a envie de rester parce que d' une part la l' altitude de la de la vallée est bonne pour le jardin on peut y faire pas mal de choses on est entre euh le la plaine et la montagne donc euh on a moins de brouillard quand le en plaine il fait quand même plus chaud que euh à la Brèvine ou dans les montagnes et puis et puis la région est ouais il y a une qualité de nature et de de de tranquilité aussi et des possibilités de balades qui sont assez magnifiques euh ça nous paraît une très très belle région pour rester justement parlons de qu' est-ce qu' il y a de particulier alors c' est cette chaleur étouffante qui fait que les gens viennent euh voir comment c' est possible euh de vivre euh suites de syllabes incompréhensibles une température pareille donc je pense que la gloire de la c' est ses moins moins je sais plus combien de degrés euh toute l' année d' ailleurs et la cure où on habitait était à quelques mètres du célèbre thermomètre qui était photographié toute l' année par tous les étrangers possibles et imaginages mais possibles et imaginables mais beaucoup de de Suisses alémaniques et ça euh la c' était euh ces ces froids secs mais aussi l' absence de d' industrie dans la vallée ce qui faisait que c' était une région euh aussi parfaite pour euh les balades à ski de fond l' hiver ou en à pied puis à vélo l' été euh c' est un une région retirée donc pour le tourisme c' est parfait pour les idées c' est aussi parfait pour garder un climat très conservateur et en parlant de travail pourquoi avoir choisi ce travail alors à l' époque où j' étais à l' école de commerce je j' hésitais entre euh devenir interprète ou pasteur et puis comme j' étais dans un groupe de jeunes ou euh de euh engagé dans l' église je trouvais assez magnifique de pouvoir avoir des grosses discussions sur des sujets comme la vie la mort le sens de la vie et caetera et caetera donc j' ai opté quand même pour euh ce travail-là et euh jusqu' à présent j' ai pas eu à le regretter voilà mais voilà tes rapports à l' Eglise comment ça c' est depuis l' enfance que qu' il y a eu un déclic d' accord non pas du tout euh je fais partie d' une famille euh de tradition protestante mais pas du tout engagée euh ma mère était assez croyante mais c' était la seule dans la famille et puis jusqu' au catéchisme euh j' ai suivi ce qui devait l' être et caetera par contre j' ai rencontré un pasteur qui avait un groupe de jeunes très actifs à dans lequel j' ai été assez vite euh parti prenante à partir de l' âge de quinze ans jusqu' à peu près à l' âge de vingt euh trois ans environ j' ai fait partie des des moniteurs et caetera et c' était un groupe euh très soudé ou on a on a vécu beaucoup de choses int- amorce très intéressantes euh ça c' était le côté église vivante en fait voilà au niveau de la famille il y a beaucoup de langues parlées euh d' après ce que ce qu' on a pu entendre dans la famille comment ça se passe mais bien non je parle le français depuis mon enfance en famille et caetera ensuite euh j' ai rencontré lors de mes études une euh étudiante norvégienne qui venait apprendre le français et puis faire quelque études en théologie euh on s' est marié on a eu quatre enfants et comme on habitait on restait en Suisse et qu' elle est de est venue pasteure aussi en Suisse à euh on a décidé que nos enfants euh parleraient le norvégien comme langue de base et qu' ils apprendraient le français euh à l' extérieur et moi j' ai appris le norvégien avec eux donc je le sais euh par les contines par le voilà suites de syllabes incompréhensibles comme les enfants apprennent le leur langue maternelle euh après ben le fait que on s' est séparé puis divorcé n' a pas empêché que je me rappelle quand même suffisamment de norvégien pour euh me débrouiller dans la rue en Norvége quand j' y retournerai sinon pour l' anglais j' ai eu la chance de ah non c' est vrai je sais encore une autre langue j' ai j' ai eu la chance pendant les les études de de à l' école de com- amorce de faire une année en Islande euh comme étudiant d' échange et là j' ai appris euh à la fois l' anglais euh parce que j' habitais près d' une stat amorce euh une base aérienne de l' OTAN tenu par des américains à en Islande et puis j' ai aussi appris l' islandais effectivement durant cette année-là alors je le saurais plus maintenant mais je reconnais quand même pas mal de mots si jamais euh voilà si jamais je les vois lus en tout cas si je peux les lire voilà et lors de réunions de famille quelles langues est-ce que ça parle alors rarement la langue de bois euh je dirais le français pratiquement tout le temps le français mais maintenant quand on a les on a des enfants donc euh comme on est un couple euh euh remarié euh donc on a sept enfants en tout et avec leurs conjoints il arrive parfois que la discussion parte en en anglais ou un petit bout en allemand parce que les conjoints sont euh suisses allemands polonais euh voilà donc ça ça varie un peu mais je dirais que la le nonante pour cent de la discussion est en français au niveau de ta scolarité est-ce que ça s' est comment ça s' est passé ça pardon alors ça j' ai j' ai beaucoup souffert non euh la scolarité primaire ben s' est bien passée la scolarité secondaire euh aussi à part que j' ai assez vite compris que j' étais pas pas du tout fait pour les maths donc j' avais toujours euh de la peine à à comprendre ce qui se passait en math j' ai compensé largement avec les langues euh pour pouvoir passer d' une année à l' autre et quand j' ai fini la scientifique je me suis dit jamais j' irais au gymnase scientifique donc je vais prendre un truc où on on n' a pas de math donc j' ai été à l' école de com et catastrophe il y avait aussi des maths et quand j' ai fini les maths euh de le de le de l' école de com où j' ai aussi compensé largement avec les langues euh mes insuffisances par ailleurs je me suis dit faut absolument que j' arrête les maths et la profession de pasteur m' a permis enfin d' être libéré des maths euh sinon j' étais ouais je crois que j' étais suites de syllabes ouais j' étais assez bon pour pour suivre mais j' ai jamais été un génie de l' école et au niveau des langues étrangères est-ce que ça allait