unine11c04m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine11c04m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
vacances en Alsace dans un Center Parc (se plaint de tout, parfois avec humour): trajet et bagages
Date d'enregistrement:
10/08/2011
Durée d'enregistrement:
00:10:59
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine11-fda
Âge:
21-60
Sexe:
M
Profession:
infirmier
Niveau d'études:
lycée
Lieu de naissance:
Suisse, Martigny
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
narration
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
1
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine11c04m.html
Texte:
euh cette année j' ai été en vacances euh c' était un évènement assez particulier pour moi parce que j' y vais pas souvent euh je fais croire depuis longtemps à ma femme que je vais chaque cinq ans enfin c' est pas vrai euh c' est une manière d' être sûr que la prochaine fois c' est dans cinq ans mes prochaines vacances donc euh c' est un peu peut-être un petit peu bizarre mais je suis pas très amateur j' ai pas été habitué étant jeune euh d' aller en vacances et puis voilà quoi je je je vais rarement vacances et chaque cinq ans je trouve que c' est une bonne chose c' est un cycle alors cette année j' ai été en vacances en Alsace dans un Center Parc euh alors j' ai fait croire à ma femme bien sûr ou ma femme a fait croire que c' est moi qui avais fait choisi et le Center Parc et les vacances mais elle m' avait fait tellement d' appels du pied elle m' avait montré tellement de choses intéressantes sur internet ah sur les Center Parcs et puis il y en avait un pas trop loin cinq heures et demie de route alors on peut aimer ça moi je suis pas amateur de route donc euh voilà euh puis alors avec trois gan- amorce trois enfants ça me je voyais mal euh la chose en fait au début hein trois enfants moins de cinq ans encore madame qu' il faudrait gérer là-bas ha hé c' est pas facile enfin bon je suis quand même parti avec l' idée que ça pouvait peut-être bien se passer euh on a démarré euh plutôt euh tôt pour ma femme c' est-à-dire à neuf heures euh trop tard pour moi bien sûr donc dès Saint-Maurice on avait déjà le deuxième qui braillait comme quoi il voulait savoir quand est-ce qu' on arrivait donc Saint-Maurice on avait fait donc euh quinze minutes sur les cinq heures trente que devait durer le voyage ça se présentait plutôt bien on avait imaginé que déjà au restoroute il aurait braillé donc c' était Saint-Maurice bon s' est assez rapidement arrêté euh à la Gruyère euh restoroute de la Gruyère euh ça permettait de souffler un petit peu euh sortir qui qui lui euh il aurait pu continuer sans autre mais alors lui c' était question de s' arrêter et puis bien sûr étant ce qu' il est euh il a râlé tout le long qu' on était là-bas donc on a été assez heureux de reprendre la route euh on se dit c' est pas pire en fait de s' arrêter que de prendre la route et on a duré comme ça jusqu' à la jusqu' avant Bâle et à Bâle euh juste euh c' est la sortie avant Bâle on s' est arrêté pour manger à midi là aussi euh je suis toujours surpris pourquoi on va manger euh et on prend enfin que prend des repas pour les enfants parce qu' en fait les enfants ils ont pas touché le repas donc on a payé quatre repas en a mangé deux et on a jeté les deux autres en gros les enfants sont tellement excités qu' ils ont pas faim alors ils boivent ba- amorce pas mal ça c' est sûr mais alors euh question alimentation euh plus question et puis on a découvert euh donc euh la traversée de Bâle très intéressant on a l' impression d' être tout le temps en tunnel et tout à coup hop la frontière on est de l' autre côté et là on sent tout de suite qu' on n' est plus en Suisse ah les les autoroutes c' est plus la même chose le revêtement qui secoue beaucoup plus euh les gens qui dépassent un peu là un peu holé holé alors c' est pas pire que l' Italie mais en tout cas c' est c' est toujours surprenant et puis on est on est resté comme ça donc avait conduit la première partie hein jusqu' à jusqu' à Bâle et donc j' ai repris le relais la conduite à ce moment-là et donc elle est devenue ma euh ma copilote enfin autrement dit j' étais seul euh sur la route quoi parce que elle avait pas compris que copilote c' était indiquer à quel moment je devais sortir de l' autoroute m' embrancher dans une nouvelle et cetera donc au bout d' un moment elle me dit mais je crois que tu n' es pas au bon endroit que c' était la sortie c' était ce qu' on a celle qu' on a passé il y a deux minutes et donc je me suis dit bon ben elle va me rattraper le coup elle va me dire maintenant tu sors à tel endroit et autre et non elle attendait et ça c' est typique des compréhensions différentes c' est que moi j' attends puis elle aussi elle attend que je fasse quelque chose puis moi je m' attends qu' elle me dise puisque je conduis que je peux pas regarder la carte et tout à coup elle me dit mais moi je sais pas lire une carte alors on est allé sur Paris c' était sympa quoi euh mais Paris c' était pas le l' objectif qu' on avait prévu alors euh eh ben j' ai pris la première sortie qui était là j' ai pris la carte j' ai regardé là c' est toujours un moment un peu tendu parce que personne dit rien s euh elle pousse un peu la tête parce qu' en fait on perd du temps moi je pousse la tête parce que ça m' énerve qu' elle dise rien et puis qu' elle dise pas oh ben oui euh enfin qu' elle ait pas dit plus tôt qu' en fait euh il fallait que je me débrouille et puis on a on a perdu comme ça un quart d' heure euh à revenir en arrière et j' ai toujours de la peine à rentrer dans les autoroutes euh françaises quand tu sors euh de l' autoroute c' est facile en Suisse tu te dis donc la le reprendre l' autoroute c' est juste à côté ça va être indiqué là non on a l' impression qu' il y a une sortie mais il y a pas d' entrée ou alors elle est à quinze kilomètres l' entrée c' est je sais pas c' est c' est bizarre bon bref on a fini par euh par repartir on a fait Strasbourg l' autre Strasbourg direction suites de syllabes incompréhensibles en Belgique mais en fait on va sur Sarrebourg en France alors c' est le le même nom une fois en belge euh en belge flamand j' en sais rien une fois en français et c' est deux villes tout à fait différentes donc heureusement que tu as la carte et tu vois bien sur la carte qu' il y a un suites de syllabes incompréhensibles en Belgique à la frontière et puis un peu sur la droite il y a un une ville de on va dire quinze vingt mille habitants qui est Saarebourg donc c' est là qu' on devait passer là aussi euh donc question de s' arrêter à avant d' arriver donc au au super euh Center Parc s' arrêter dans un magasin pour faire des achats puisqu' on avait pris un cottage euh le cottage à j' ai très sympa d' ailleurs mais on a décidé de faire la cuisine nous-mêmes comme ça ça permettait d' être tranquille euh de pas se dire il faut aller au repas telle heure euh faut se déplacer avec les enfants et puis re- amorce le restaurant avec les enfants c' est jamais vraiment un plaisir c' est plutôt une punition donc oh oui c' est c' est réellement une euh une punition de temps temps on sait pas pourquoi ils ils sont tout calmes et agréables mais ça ça arrive une fois sur cinquante alors euh bon c' est c' est pas souvent quoi mais euh la solution qu' on avait pris était pas mal euh tout compte fait donc on s' arrête enfin on s' arrête on cherche un Leclerc qu' on avait repéré sur la carte donc on le cherche encore aujourd' hui le Leclerc en l' occurrence parce qu' on l' a jamais trouvé même si on est allés plusieurs fois Saarebourg pour le trouver mais on est tombé sur un autre un Cora on a fait les achats là-bas au passage euh bon ben comme d' habitude les enfants qui part dans tous les sens ils sont fatigués ça fait plus de s- amorce ça faisait au moins six heures trente de route donc c' est gentiment on sent que il faut arriver et puis on a fait le dernier bout qui est une petite trentaine de minutes pour arriver donc de Saarebourg à euh d' ailleurs je me souviens plus du nom mais enfin dans ce Center Parc et d' entrée alors on voit que c' est c' est vraiment bien fait parce que on arrive à la porte au fond il y a une barrière garde-barrière qui tu donnes le ticket électronique automatiquement on te donne tes affaires prévues la clée électronique et cetera et t' indique à quel endroit tu dois aller et c' est aussi là que tu te rends compte c' est très grand parce qu' en fait entre le moment où on a où je suis parti donc c' est à peu près quarante à l' heure qu' on doit faire et là on est arrivé au cottage il y a trois minutes et demi en voiture donc vraiment c' est c' est c' est très vaste hein là c' est assez sympathique parce que on n' est pas les uns sur les autres comme si on était euh au bord de la plage souvent tu es ouais c' est c' est entassé à c' est vraiment dans la avec euh c' est campagne et puis c' est c' est mh forêt enfin c' est vraiment euh très sympathique et puis on a on a emménagé donc dans le dans le cottage alors là aussi c' est toujours une euh une histoire parce que déjà pour pour mettre tout ce que vous devez mettre dans la voiture euh l' angoisse quand on prépare pour partir en vacances est que je sens qu' il y en aura jamais assez de place pour mettre tout ce que les enfants et madame veulent emporter sans compter les derniers trucs au dernier moment la l' angoisse la bouffée d' angoisse qui dit euh ah ben on aura peut-être besoin de ça euh je c' est ce qui était très significatif c' est à l' entrée on avait nos nos chaussures respectives alors j' avais une paire de chaussures des baskets pour tout le séjour voilà j' avais juste ça et les restes ils avaient plusieurs sacs que les enfants avec plusieurs sacs de chaussures rien que de chaussures donc ça prenait euh une corbeille à linge pleine de b- amorce de bottes de donc tout les cas de figures avaient été imaginés la pluie donc avec les bottes les sandales si il faisait chaud les slash euh les baskets euh les chaussures au cas enfin c amorce est tout de suite je suis surpris à chaque fois je me dis mais on part juste une petite semaine avec des des baskets euh si il fait chaud ben ça va euh si il fait froid ça va aussi euh enfin bon ça c' est c' est personnel parce que après si on pense bottes de pluie on pense donc cirés de pluie donc il faut penser qu' il y a toutes les vestes d' accord donc tu as la veste de pluie tu as le le le le on va mettre hein la veste normale on va dire comme ça on a le petit gilet on a la polaire alors je me dis avec le petit gilet la polaire c' est l' un ou l' autre mais non parce que euh c' est pas la même chose donc bref on a peu près quatre gilets par enfant euh plus à peu près autant pour madame et puis en général il y en a un pour moi moi un parce que je je et ça je crois que dans le mariage c' est un truc qui est extraordinaire parce que avant je je serais parti en voiture je me souviens j' étais parti en Vectra mais mais il il y avait rien je veux dire dans le coffre d' une Vectra c' est c' est c' est euh une berline c' est tout petit déjà c' est c' est c' est c' est mais ça prenait même pas la moitié je partais pour euh dix jours euh voilà donc plus de temps moins de bagages et là tout de suite à il y a même les jouets a peur en fait que les enfants s' ennuient donc on va dans un Center Parc prévu pour les enfants avec des miliers de jeux mais elle embarque ses propres jouets petites voitures euh euh raquettes pour faire du du pseudo ping-pong ou je sais pas quoi comme badminton que les enfants savent pas faire hein on est bien d' accord mais mais mais ça ça c' est c' est un côté de peur qu' ils s' ennuient alors déjà j' avais pu convaincre que on allait en acheter un ou deux peut-être sur place