unine11c11m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine11c11m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
sa famille, le passé
Date d'enregistrement:
10/08/2011
Durée d'enregistrement:
00:10:15
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine11-gaa, unine11-gab, unine11-gac
Âge:
61+, inconnu, inconnu
Sexe:
F, F, F
Profession:
employé de bureau (retraité), inconnu, inconnu
Niveau d'études:
lycée, inconnu, inconnu
Lieu de naissance:
Suisse, Martigny, inconnu, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2+
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine11c11m.html
Texte:
je parlais mieux le schwyzerdutsch que oui que l' allemand parce que ma grand-mère était suisse-allemande ah mais quand vous êtes partis c' était en Allemagne ah c' était était à ah ouais pas facile le suisse allemand pardon c' est pas facile suisse allemand je me suis entendu avec des gens qui parlent suisse-allemand euh je suis là ça va mieux c' est très difficile pour pour les les bons les allemands à comprendre mais ma grand-mère elle ne voulait pas parler allemand parce que c' était après la guerre puis les allemands avaient bombardé une une partie de Zurich et puis elle avait la haine contre les allemands hein ce qu' on pouvait comprendre donc ils se démarquaient en en parlant le suisse allemand ouh j' ai pas été m- amorce j' ai pas été marquée j' ai pas ah oui personne ne parlait le bon allemand non non mais je dis eux ils se démarquaient du peuple allemand non et euh quelques suites de syllabes incompréhensibles sur votre papa alors son noms son année de naissance euh je sais plus le jour ah le jour c' est euh mille neuf cent neuf ouais il était de aussi non il était suisse-allemand il est venu travailler à à vingt ans il a trouvé la femme de sa vie puis il est resté mh c' est lui donc qui était de votre grand-mère suisse allemande mh mh et sa profession oui ben il était qu' est-ce que on pouvait dire il était employé de bureau dans une imprimerie et suites de syllabes incompréhensibles je me souviens plus comment est-ce qu' on peut appeler je sais pas il s' occupait de tout ce qui était euh euh publicité voilà publicité journaliste non c' est pas du journalisme annonces et votre ah les études qu' il avait fait donc c' était il a fait un apprentissage de commerce à Zurich et après il est venu apprendre le français ici ah et c' est qu' il a suites de syllabes puis il a connu ma mère et il est plus jamais reparti il y avait beaucoup d' échanges qui se faisaient avant là pas tellement non enfin donc parce que vous vous êtes partie comme fille au pair lui il est venu ici apprendre le français oui mais c' était pas la même époque hein lui c' était en mille il était de mille neuf cent neuf il est venu en mille neuf cent vingt neuf moi c' était beaucoup plus tard ouais il est venu peut-être pour apprendre le français aussi il parlait le français sans accent sans doute absolument ouais et avec vous il parlait le suisse allemand jamais toujours français ouais parce que votre mère elle parlait français et pas l' allemand oui ma maman elle était oui de quelle année mais ma maman mille neuf cent dix donc toujours originaire de non après elle était assez en colère parce qu' elle était originaire de mon père étant originaire de ma mère à l' époque avait dû prendre l' origine de mon père et puis après ils ont pu reprendre cet été suites de syllabes incompréhensibles leur origine alors là elle était contente et sa profession elle était femme au foyer ma mère était une des premières femmes à avoir fait quatre ans d' école commerciale à et puis elle a travaillé des années à l' Office des poursuites à eh ben dis donc puis après elle a connu son mari elle a travaillé à la commune de au moment où on a eu les tickets suites de syllabes incompréhensibles alors on avait des tick- amorce des tickets de restriction tant de sucre tant de même des tickets pour le pain alimentaires alors elle elle avait travaillé à la commune pour ça mettre en route tout tout ça le rationnement une carte de rationnement rationnement donc on prenait chaque fois qu' on prenait un aliment un ticket oui on puis c' était euh oui il fallait regarder hein fallait bien regarder pour avoir du beurre pour avoir pendant la guerre c' était comme ça elle a mis ça en place alors oui la commune elle était très calée ma mère oui je crois que c' était quelqu' un hein et les langues qu' elle parlait c' était le ah le français il y avait pas de dialecte régional ou non chez mon grand-père pas on parlait pas le patois peut-être les arrières-arrières-grands-parents je ne sais pas et votre époux mon époux euh donc il est décédé ben il parlait français il a eu lui il avait fait des études il venait aussi de oui originaire de mais il est né à oui et le lui avait fait des études importantes des études de droit ah il était avocat ou oui avocat notaire et euh quelques questions sur votre apprentissage du français à vous les personnes qui ont joué un rôle pour votre apprentissage du français vos parents des nourrices ben non à l' école et mes parents parlaient bien français et puis après c' était l' école l' école primaire euh dans les écoles de nos écoles primaires hein ouais et euh le type de logement où vous habitez actuellement dans un oui dans un petit bât- amorce bâtiment euh oui tout un trois pièces faut dire tout neuf hum il faut dire tout neuf tout neuf vous venez de déménager ou ils ont oui ouais j' ai habité pendant trente ans euh une villa familiale suites de syllabes incompréhensibles puis j' ai toujours pris plus petit pour que les enfants partent ouais ça sert à rien d' avoir un grand appartement juste un lit pour accueillir de temps en temps un petit-enfant voilà vous avez vous habitez depuis combien de temps alors dans ce nouvel appartement trois ans trois ans c' est un immeuble qui venait de d' être construit c' est chouette et euh votre intégration dans dans le quartier ça vous plaît ou oui parce que j' ai été j' ai vécu dans ce quartier pendant trente ans mais les personnes qui habitent là sont sont des personnes que je ne connaissais pas il y a beaucoup d' étrangers beaucoup de bruit parce que quand vous étiez petite vous étiez aussi dans le même quartier non toute petite j' étais à l' avenue après en face de l' église protestante c' est là que je suis née et euh vos les activités culturelles que vous aimez bien réaliser lecture cinéma moi c' est la lecture cinéma j' y vais pas souvent parce que j' ai pas de voiture et il y a un cinéma pas très loin alors j' y vais de temps en temps quand il y a des programmes à dix-sept heures trente qui me plaisent autrement je regarde la télé euh ce qui me plaît aussi puis la lecture ouais vous lisez beaucoup de tous les styles oui oui et euh peut-être pas euh tous les poèmes j' aime des poètes mais je vais pas lire les je lis euh un peu de tout du polar aussi euh mh mh ce qui me distrait ce qui me fait plaisir vous allez souvent librairie alors et vous prenez oui je oui je m' achète des bouquins on peut trouver des livres de poche maintenant à ouais c' est plus pratique oui et puis on ici on a la bibliothèque on a la bibliothèque on peut avoir des des livres on peut les les avoir pour quinze jours euh c' est bien ouais et euh les loisirs que vous aimez bien faire marcher un peu marcher dans dans la ville ou non non plutôt bord de la rivière de la et puis oh je sors peu hein ça s' est beaucoup construit maintenant le bord de ouais mais c' est quand même tranquille il y a le petit chemin au bord qui ouais il y a pas de voitures moi je vais me balader là des fois le dimanche entre les deux ponts et c' est proche de la maison je disais ces activités de vieux suites de syllabes incompréhensibles et des voyages est-ce que vous avez beaucoup voyagé en Angleterre et en Allemagne en Angleterre en Allemagne euh ben euh les vacances avec euh la famille on est allés en Normandie on est allés à en Espagne on est allés en France en Italie depuis que mon mari est mort j' ai pas fait grand chose ouais mais vous avez beaucoup voyagé en famille alors oui euh est-ce que vous avez d' autres remarques à rajouter ou bien vous voulez qu' on parle de on peut parler de Martigny j' ai été chercher le livre oui c' est quoi comme livre Martigny et entre au Martigny entre monts autrefois ouais il y a beaucoup de d' images beaucoup de photos ça s' est beaucoup développé ou bien oh là oui complètement changé très très suites de syllabes incompréhensibles il y a très très longtemps je sais pas c' était bourg le centre des foires toutes les les Savoyards et les Valdotins venaient vendre leur euh blé euh tout ça à bourg il y avait une grande foire