unine11c13m

Corpus:
OFROM (O)
Nom de fichier:
unine11c13m
Contact:
Mathieu Avanzi, Marie-José Béguelin, Frederica Diémoz
Résumé:
collège, école de commerce, profession, maison
Date d'enregistrement:
10/08/2011
Durée d'enregistrement:
00:10:10
Nature du signal:
audio
Qualité du son:
environnement peu bruité
Anonymization status (recording):
script Daniel Hirst
Niveaux d'annotation:
Annotation automatique
Identifiant:
unine11-jma, unine11-jmb
Âge:
21-60, inconnu
Sexe:
F, F
Profession:
employé de commerce, inconnu
Niveau d'études:
lycée, inconnu
Lieu de naissance:
Suisse, Martigny, inconnu
Statut de l'annotation:
automatique
Type:
entretien
Secteur:
privé
Milieu:
amical
Modalité:
oral
Nombre de locuteurs:
2
Situation de l'enregistrement:
face_à_face
Sample address:
/annis-sample/ofrom/unine11c13m.html
Texte:
parce qu' autrement euh ben on ren- amorce on serait rentré en même temps que les garçons du collège puis bon une autre chose j' avais quand même un kilomètre à pied de la gare jusqu' à donc euh ça aurait fait un peu court de toute façon mais c' était sympa de rester à midi je trouvais il y avait une ambiance particulière que les celles qui rentraient à midi pouvaient pas en profiter parce qu' on avait une promenade à midi et puis après on avait l' étude et puis nous on avait des contacts avec les les élèves suisses-allemandes les les internes avaient pas ce contact-là alors je trouvais je trouvais assez sympa ouais vous étiez beaucoup à l' époque ouais on était ouais on était une bonne soixantaine à rester dîner là on n' était pas toujours enchantées de la cuisine qu' ils nous servaient mais enfin c' est là que tu as connu euh maman euh oui elle elle était externe alors mais oui c' est pa- amorce un peu par affinités parce que bon euh moi je comme je venais déjà d' un autre village donc les les filles qui venaient du village de elles étaient un peu toutes entre elles et puis moi je les connaissais que depuis deux ans alors euh bon ben j' ai fait j' ai pris des contacts avec d' autres filles ouais mais c' était sympa en primaire ou bien aussi euh ben à j' ai fait deux ans de primaire et puis là ben deux seulement deux ans de cycle on n' avait pas le droit de mettre des pantalons euh alors l' hiver comme j' avais un kilomètre à faire il fallait que je je mette les pantalons je me changeais dans un un dans le corridor avant de rentrer à en classe et puis les soeurs elles passaient voir qui avait mis des pantalons puis bon ben on récitait nos leçons on était sûres de réciter nos leçons alors on apprenait comme il faut mais bon quand il y avait de la neige c' est vrai que c' était p- amorce suites de syllabes c' était plus simple quand même puis après je suis venue à parce que bon il y avait plus d' école de commerce alors là j' étais p- amorce j' étais pas demi-pensionnaire parce que mes grands-parents habitaient alors j' allais manger chez eux j' étais toute contente j' avais pas j' avais que l' étude le matin donc parce qu' il fallait partir euh à sept heures le matin puis j' avais l' étude en arrivant ici c' est toi qui as décidé de faire l' école de commerce oui parce que bon euh je prenaient pas les filles au collège à alors il aurait fallu aller à Sion alors euh je pouvais pas prendre de il y avait pas le train direct donc fallait fallait faire en omnibus euh ça aurait été un peu un peu compliqué puis bon c' était un peu la voie toute tracée les filles elles étaient secrétaires ou infirmières ou institutrices c' était un peu les il y avait pas beaucoup de professions qui nous venaient à l' esprit on aurait pu faire autre chose certainement hein mais bon j' aurais bien aimé aller en scientifique au collège mais bon c' était pas possible alors bon j' ai fait l' école de commerce et puis finalement ça m' a assez bien convenu et tu continues à habiter dans le petit village que non alors j' habite depuis que je suis mariée ah non mais après je disais à l' école de commerce suites de syllabes oui mais j' ai continué d' habiter je faisais les trajets et puis après tu mais bon t' es mariée direct euh non j' ai travaillé j' ai fini j' avais à peu près dix-huit ans puis j' ai je suis resté habiter chez mes parents jusqu' à vingt-trois ans j' étais employée à la puis je faisais les trajets alors là j' ai vite eu une voiture c' était plus simple alors mon papa m' a l- amorce m' a donné l' ancienne voiture qu' il avait et puis lui il en a acheté une autre alors à dix-huit ans j' avais déjà une voiture parce que b- amorce en habitant un village comme ça c' était pas simple pour sortir ben le le dernier train pour rentrer c' était à onze heures alors comme ça avec la voiture c' était plus facile mais j' avais une vieille euh une vieille VW Coccinelle rouge comme on en voit déjà maintenant voilà suites de syllabes incompréhensibles elle avait cent cinquante mille kilomètres mais enfin elle a bien rempli son office quand même puis après je me suis acheté une voiture neuve j' avais une petite voiture euh cent quatre euh une Peugeot orange tapante c' était marrant tu es à la mode ouais mais bon euh après j' ai revendu quand je me suis mariée j' ai pu j' ai revendu la voiture elle a encore roulé longtemps ma petite Peugeot bon ah faut redire que dans en habitant dans un village comme ça il y a pas beaucoup de distractions hein ouais tu allais plutôt sur ouais puis bon en a en étant venue à l' école commericale ici j' avais des copines qui étaient qui habitaient ouais puis bon comme mes grands-parents étaient là je venais déjà la piscine à la patinoire et tout ça comme ça ça m' a fait faire des des connaissances autres que dans le village c' était trois ans l' école de oui trois ans ouais euh chez les soeurs toujours parce que c' étaient des dernières années où il y a eu où il y a eu les soeurs alors c' était habillées strict coiffées strict pas maquillées euh et puis après tu as fait employée euh alors ouais j' ai j' ai fini euh au mois de juin j' ai commencé le dix-sept juillet à la la parce qu' ils ont mis une annonce est pas comme maintenant hein ils mettaient des annonces à l' école pour trouver des des employés puis j' ai été me présenter puis ils m' ont engagée puis je suis resté là dix ans j' ai travaillé dix ans à à la j' ai fait un peu tous les services depuis euh la comptabilité la caisse euh bon était un peu tous euh polyvalents puis j' ai fini au service des crédits en étant secrétaire du directeur et puis j' ai arrêté ben quand j' étais prête à accoucher du premier des enfants parce qu' ils voulaient pas garder et tu as rencontré alors ton mari le ouais pendant ce temps-là au basket parce que j' ai joué au basket euh ah ouais ah toi aussi ouais et puis bon ben on s' est connus comme ça puis on s' est mariés en septante-sept et puis moi j' ai continué à travailler euh suites de syllabes incompréhensibles six ans quand même en étant mariée on habitait à la là euh bon n' on faisait un peu je faisais les repas quand même temps en temps on allait manger dehors lui il travaillait à tu travaillais à cent pour cent oui et vous aviez encore d' enfant non et puis ben quand on en huitante-trois quand en huitante-deux quand j' étais enceinte euh ils voulaient pas me garder à à mi-temps alors j' ai arrêt- amorce j' ai donné mon congé puis finalement s' était mis à son compte en mille neuf cent quatre-vingt donc euh j' ai commencé à faire le bureau pour lui et puis voilà ouais c' était le bon puis après ben j' ai eu trois ans plus tard et puis bon j' ai j' ai eu travaillé peu pendant que les enfants étaient petits parce que on avait une secrétaire au bureau moi je faisais juste la comptabilité les factures et puis quand j' allais travaillé ma maman elle venait alors euh ce qui faisait que euh il y avait toujours quelqu' un avec les enfants j' ai jamais dû euh mettre les enfants à la crèche et puis aller les chercher puis ça ça ça aurait été assez compliqué surtout qu' à ce moment là ben les places de crèche euh ça courait pas les rues hein mais c' était facile pour moi que ce soit ce soit ma maman qui vienne chez moi plutôt que de que je doive tout déménager vous aviez trois enf amorce vous avez eu trois enfants trois enfants oui mais alors quand j' ai eu le quand on a décidé d' avoir le troisième j' ai arrêté de travailler complètement pendant cinq ans j' ai pas travaillé du tout parce que bon c' était compliqué il y en avait deux à l' école avec des horaires euh différents plus un bébé bon c' était un choix on s' est dit bon ben si on a un troisième enfant j' arrête de travailler quelques temps il y a trois garçons ouais suites de syllabes ils ont combien de différence alors ils ont trois ans et demi chaque fois parce que j' ai eu deux chaque fois une césarienne alors bon euh il a fallu attendre entre euh espacer un peu mais non je faisais ça oui alors on a construit en quatre-vingt-deux vous avez une maison à suites de syllabes incompréhensibles euh avant d' avoir les enfants donc on a acheté un terrain en quatre-vingt et puis après comme je travaillais à plein temps ben ça nous a permis de le payer et puis après ben on a fait la villa en huitante-deux puis après ben on a eu les enfants ce qui fait que nos enfants ont toujours vécu euh dans une maison en faisant le bruit qu' ils voulaient la musique euh au volume qu' ils vou- amorce enfin plus ou moins euh c' est pas exactement au bord de la oui si oui s- amorce enfin si tu veux c' est près du le nouveau centre commercial c' est par là derrière alors au début on quand on a construit ils nous disaient oh mais vous vous vous êtes fous vous allez habiter complètement à la campagne et puis maintenant ben il y a des des maisons tout autour ils font des bâtiments euh un peu plus loin que chez nous on n' est plus vraiment euh isolés mais elle est très longue euh ça va jusqu' à cent cinquante maintenant ouais bon nous on a on a habité la au début qu' on était mariés dans un vieux mais vieux bâtiment ah mais la maison c' est plus du tout non la maison c' est juste euh un peu là derrière vers le ouais oui on a habité à la alors ça c' était rigolo parce que en mille neuf cent septante-sept on a repris l' appartement de ma belle-soeur qui avait déménagé on payait deux cent septante francs de loyer pour un trois pièces et demi bon c' était au rez-de-chaussée c' était un peu entouré de bâtiments donc on n' avait pas une vue géniale mais on n' était jamais là on travaillait à plein temps alors quand tu penses les loyers maintenant voilà bon c' était c' était des vieux des vieux bâtiments qui étaient pas pas très bien isolés mais enfin bon ça a bien changé ben ça nous a bien rendu service quand même les professions que tu as faites tu m' as eh ben j' ai été ben j' ai toujours été employée de commerce j' ai fait quelques temps euh j' ai travaillé dans une agence temporaire euh vers le temporaire euh de placement de personnel bon j' ai pas trop aimé ça j' avais pas il fallait fallait vraiment faire de l' acquisition et puis ça j' aime pas trop mais enfin bon ben il fallait le faire mais bon j' ai fait ça quelques mois et puis après bon ben j' ai je suis retourné à mon secrétariat maintenant tu fais toujours la comptabilité oui oui alors maintenant j' ai p- amorce j' ai plus d' apprentie donc avant j' avais une apprentie maintenant j' en n' ai plus donc je fais tout le secrétariat donc je fais presque du septante pour cent quoi mais bon les enfants sont plus là enfin ils sont plus là oui ils sont encore là mais ils sont souvent pas là midi euh voilà tu peux faire à la maison ou bien tu peux je pourrais oui j' ai essayé mais finalement chaque mais j' avais l' impression que chaque fois que j' étais à la maison il me manquait un classeur un truc et puis finalement ça me fait sortir c' est pas plus mal puis bon maintenant on a acheté des bureaux on est à je peux aller à au bureau à pied ou bien en vélo mais bon c' est vrai que ça m' arrive de prendre le portable et puis faire la comptabilité à la maison tu aimes bien le vélo oui j' aime assez